Critiques Séries : Upload. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Upload. Saison 1. Pilot.

Upload // Saison 1. Episode 1. Pilot. 

 

"This is the first day of the rest of your afterlife"

Greg Daniels (The Office, Les Simpson) nous plonge dans la vie après la mort dans Upload pour Amazon Prime. Il y a un côté The Good Place mélangé à plein d’ingrédients de comédie qui s’avèrent être assez efficaces dans ce premier épisode pour motiver le téléspectateur à poursuivre l’aventure. Cette satire de science fiction est plutôt sombre quand on la regarde notamment car cette façon dont Upload dépeint le Paradis. Le Paradis n’est pas le Paradis, un peu comme dans The Good Place. Quand on pète dans Upload, quelqu’un vient mettre du parfum de partout mais est-ce que c’est quelque chose dont on a réellement envie ? Au fond les imperfections du monde font la vie et surtout son intérêt. Le fait que cela soit son ancien collègue de Parks & Recreation, Michael Schur, qui ait créé The Good Place donne l’impression que Greg Daniels a voulu lui offrir sa réponse, sa façon de voir lui aussi ce qui se passe après la mort. 

 

Dans un futur où les humains sont capables de "s'uploader" dans la vie après la mort, Nathan, mort prématurément, est accueilli dans sa version du paradis par une certaine Nora. Il va lui falloir s'adapter...

 

La série ne perd pas de temps pour nous introduire Nathan Brown incarné par Robbie Amell (Legends of Tomorrow) et la relation qu’il développe à la fin du premier épisode avec Nora (incarnée par Andy Allo), la jeune femme responsable de lui dans le service. Avant que cette relation ne soit plus développée dans les prochains épisodes, Upload nous présente Lakeview (by Horizon!), le monde virtuel parfait (enfin, c’est ce qui est dit au départ…). Il y a quelque chose de fascinant dans Upload c’est la façon dont est dépeint le monde capitaliste : le mini-bar est payant alors que tout n’est que de la fausse nourriture ou des fausses boissons, il faut aller au petit déjeuner avant 10h car sinon tout disparaît, une publicité embêtante pour les chewing gum Orbit se fait omniprésente, etc. Au départ Upload est un rêve mais quand on creuse il y a ici tous les cauchemars de la vie de l’être humain en ligne avec tous ses effets indésirables. Quand ils veulent corriger les défauts de l’être humain, Upload démontre à sa façon que notre vie serait bien ennuyeuse sans ces défauts. 

 

Note : 6.5/10. En bref, chouette introduction à un univers satirique du capitalisme poussé à son paroxysme. 

Disponible sur Amazon Prime Video.

 

Envie de soutenir mon site Internet pendant cette période difficile ? Avec tout mon amour... 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article