Flipped (Saison 1, 11 épisodes) : Extreme Makeover Home Edition

Flipped (Saison 1, 11 épisodes) : Extreme Makeover Home Edition

C’est la première comédie de Quibi que je regarde et je dois avouer que Flipped a réussi à me donner envie de voir une seconde saison (qui a probablement déjà été tournée). Mon seul problème avec Flipped c’est le fait que le format soit tellement limité que l’on ne peut pas profiter pleinement du décor et de l’ensemble des histoires dans lesquelles les personnages vont se retrouver. On aurait pu avoir le nouveau Weeds d’une certaine façon, mais du coup je me demande si c’était une bonne idée que de diviser ce film en chapitre de sept minutes. Cela casse le rythme par moment et surtout que Flipped n’a pas forcément été construite pour ce format et de ce fait je suis sûr et certain que Flipped aurait été une agréable comédie légère à voir en tant que film sur Netflix notamment. 

 

Jann et Cricket Melfi sont un couple d'architectes d'intérieur mais qui ont bien du mal à vivre de leur passion. Ils se font kidnapper par des membres d'un cartel de la drogue afin qu'ils rénovent un ensemble de maisons pour leurs affaires illégales...

 

Pour autant, l’un des vrais atouts de Flipped c’est son casting. Will Forte (The Last Man on Earth) et Kaitlin Olson (Curb your Enthusiasm, It’s Always Sunny in Philadelphia) forment un couple parfait pour ce genre de série. Ils sont timbrés et attachants ce qui permet de passer forcément un agréable moment du début à la fin. C’est eux qui permettent de créer le grain de folie, tout en étant entourés par moment là aussi de bonnes surprises. Notamment lorsque l’on se retrouve face à Andy Garcia et Eva Longoria. Cette dernière retrouve son pouvoir comique que l’on n’avait pas vu depuis un bout de temps. Grâce à ce casting solide, Flipped parvient à nous faire passer un bon moment à défaut de créer des épisodes plus denses.

 

Car l’erreur de Flipped c’est justement de ne pas avoir pu créer des épisodes plus denses afin de développer un peu autrement le récit. Une fois que la série installe ses personnages et sa réalité absurde, Olson et Forte ont alors quartier libre pour faire ce qu’ils veulent de leurs personnages et c’est une belle réussite. Même l’apparition de Jerry O’Connell et Rebecca Romijn est parfaite sous les traits de rénovateurs star sur la chaîne de télévision spécialisée dans les rénovations. Notre couple vedette est jaloux et va tout faire pour qu’ils aient eux aussi droit à cette émission. Tout cela laisse alors Flipped en roue libre mais dans le bon sens. La série peut alors embrasser son côté absurde et nous éclater avec des dialogues assez sympathiques et une ambiance cartoonesque. 

 

Dommage de voir le format casser le délire par moment. Avec le fait que chaque épisode doit durer moins de dix épisodes, les épisodes démarrent à des endroits étranges et les scènes sont découpées parfois de façon assez abrupte. Il y a tellement de pouvoir comique dans Flipped que j’espère voir la série gagner les moyens de faire mieux avec une saison 2 si celle-ci est commandée. 

 

Note : 6/10. En bref, une comédie amusante qui aurait mérité plus de temps pour garnir un peu mieux son récit.

Disponible sur Quibi.

 

Envie de soutenir mon site Internet pendant cette période difficile ? Avec tout mon amour... 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article