Critique Ciné : Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga (2020, Netflix)

Critique Ciné : Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga (2020, Netflix)

Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga // De David Dobkin. Avec Will Ferrell, Rachel McAdams et Dan Stevens.

 

Après avoir amusé les américains avec des comédies autour de sports tous plus barrés les uns que les autres, Will Ferrell décide de raconter l’histoire du concours de la chanson Eurovision à sa sauce et bien que cela ne fonctionne pas tout le temps, cela s’avère divertissant, con et drôle. David Dobkin (Frère Noël, Echange standard) nous offre alors quelque chose de très musical avec une tendance parfois clipesque qui colle plutôt bien avec l’esprit pop de l’histoire. Will Ferrell est clairement le seul qui pouvait nous délivrer un film comme Eurovision Song Contest. Le film reprend alors les thématiques que l’acteur/scénariste aime reproduire au cinéma dans des genres totalement différents. Les costumes ridicules (Les rois du patin) ou encore la crise de la quarantaine (Step Brothers) c’est quelque chose qu’il maîtrise et qu’il s’emploie à utiliser de façon plutôt intelligente ici. Pour autant, Eurovision Song Contest n’est pas non plus un hit car il manque à la musique quelque chose de plus maîtrisé, une ambiance aussi mais tout au long de ce film je n’ai pu m’empêcher de penser au fait que l’on a été privé d’Eurovision à cause du coronavirus.

 

Deux musiciens en herbe, Lars Erickssong et Sigrit Ericksdottir, ont l'opportunité de représenter leur pays, l'Islande, à l'Eurovision.

 

Afin de séduire aussi les fans de l’Eurovision, Eurovision Song Contest s’offre une séquence musicale bourrée de caméos (Alexandra Rybak, Loreen, Bilal Hassani et j’en passe). J’ai eu l’impression de voir le boeuf improvisé autour du piano dans Stars 80 mais de façon ici très américaine. Car Will Ferrell veut mettre aussi un peu de sa sauce de l’Oncle Sam dans ce concours si européen. C’est là où justement le film manque de quelque chose qui pourrait nous rapprocher du vrai concours de la chanson. L’humour quant à lui est plutôt bien exploité même si certaines longueurs n’aident pas toujours celui-ci à réellement nous surprendre de façon soignée. Will Ferrell et Rachel McAdams forment pourtant un joli duo, pas exceptionnel ou mémorable, mais suffisamment plaisant pour nous faire passer un agréable moment. Le côté ridicule de ce récit rappelle alors tout ce que Ferrell sait faire de bien (ou moins bien) et Eurovision Song Contest devient une sorte de pot pop remixé dans tous les sens. 

 

Note : 5/10. En bref, seul Will Ferrell était capable de faire un truc comme Eurovision Song Contest. C’est fun, parfois lourd, parfois ennuyeux mais suffisamment sympathique pour faire passer un bon moment.

 

Date de sortie : 26 juin 2020 - Directement sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Steph draperi 01/07/2020 15:42

Je regarde ce soir, je tente !!!
Mais bon aprés le nombre de navets qui sont sortis depuis le déconfinement, faut tenter !