Critique Ciné : Feel the Beat (2020, Netflix)

Critique Ciné : Feel the Beat (2020, Netflix)

Feel the Beat // De Elissa Down. Avec Sofia Carson et Wolfgang Novogratz.

 

Je dois avouer qu’au premier abord, Feel the Beat ressemble plus à un téléfilm Hallmark qu’autre chose mais sincèrement, il y a suffisamment de bons moments qui permettent d’en faire un film feel-good où le seul but est de faire passer un bon moment au téléspectateur. Sans trop savoir pourquoi, j’ai toujours aimé les films de danse. Peut-être car la danse est une belle activité ou simplement car c’est un moyen de voir des gens avec des tenues pas forcément très habillées. Mais Feel the Beat cherche à tirer un peu plus du côté pathos, notamment en lorgnant du côté de Bunheads (Freeform). Si le film n’a pas les qualités de cette série des créateurs de Gilmore Girls, elle m’a rappeler du début à la fin une série de danse que j’avais aimé et qui n’a jamais eu la chance de démontrer plus. Le film nous lance alors rapidement dans une mécanique où la danse prend le pas sur beaucoup de choses et où les bons sentiments sont là pour permettre de nous attacher aux personnages assez rapidement. Car de ce point de vue là, il n’y a rien à redire, Feel the Beat sait comment nous donner envie d’aller au bout de l’aventure. 

 

Une jeune danseuse, qui n'est pas parvenue à percer sur la scène de Broadway, est contrainte de retourner vivre dans sa petite ville natale. Elle est recrutée afin d'apprendre à danser à un groupe d'adolescents difficiles pour une compétition.

 

Pourtant, le scénario de Feel the Beat est sans aucune surprise et reprend des éléments vus et revus du genre. Il y a aussi des incohérences et une sorte de flottement absurde qui plane au dessus du film. Mais au delà de ça et du fait qu’il y a un gros côté téléfilm de l’après-midi, Feel the Beat fait ce que j’attendais de lui en ces temps moroses : me donner la banane. Ce n’est pas brillants (et on ne cherche pas ici un chef d’oeuvre) mais avec des personnages sympathiques on peut s’attacher facilement à l’aventure et ne plus en décrocher. Sofia Carson fait le boulot demandé, à la fois sur la piste mais également dans ses relations avec les autres. Feel the Beat a aussi l’avantage de ne pas laisser de seconds rôles en arrière plan. Tout le monde sert réellement l’histoire ce qui permet de ne pas voir de personnages ratés. Je n’attendais pas grand chose de ce film et cela fût une agréable surprise. Que demander de plus.

 

Note : 5/10. En bref, un film de danse feel-good. 

Date de sortie : 19 juin 2020 - Directement sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article