Critiques Séries : Defending Jacob. Miniseries. Episode 8 (final part)

Critiques Séries : Defending Jacob. Miniseries. Episode 8 (final part)

Defending Jacob // Mini-series. Episode 8. After.

FINAL PART

 

La fin de Defending Jacob est suffisamment ouverte pour donner l’envie de voir une suite et en même temps je trouve dommage de ne pas donner de vraie conclusion. Je n’avais pas vraiment vu venir le twist de ce dernier épisode où la confession de Patz est en fait une conspiration de grand père Barber. Ce dernier, afin d’éviter à son petit fils de finir en prison a fait en sorte qu’il soit accusé et surtout, qu’il se suicide. Tout commence pourtant de façon assez logique et intéressante alors que l’appel de Joanna sauve la journée des Barber. Jacob est innocenté et n’a donc plus de raison de finir en prison. Sauf que plus l’épisode avance et plus celui-ci créé un doute dans l’esprit du téléspectateur. C’est ce que cet épisode va aimer faire du début à la fin. Notamment lorsque la famille Barber part au Mexique pour l’anniversaire de Jacob et passer le nouvel an. Il va se retrouver accusé de la disparition d’une jeune fille avec qui il a sympathisé. La façon dont le scénario déconstruit à la perfection la petite vie de famille des Barber m’a fasciné jusqu’au bout, plus ici que dans d’autres épisodes souvent longs. 

 

Cette fin représente plus ou moins tout ce que j’avais envie de voir en guise de conclusion même si le scénario ne veut pas tout nous dire non plus. Patz est forcément responsable de la mort de Ben Rifkin mais Jacob n’est pas tout blanc non plus, dans sa façon de faire et d’être. Il reste un garçon perdu. Mais c’est ce qui rend son histoire d’autant plus fascinante à mes yeux et ainsi réussie. Je ne sais pas trop pourquoi mais cette heure entière passe ainsi plus rapidement que les sept épisodes précédents alors que les aventures de chacun arrivent à leur conclusion logique. L’accident de voiture est un autre twist intéressant. Laurie sent que son fils ment et a tellement de doutes qu’elle est obligée de le confronté sur la mort de Ben afin d’alléger sa conscience. Je ne sais pas si cette fin est la meilleure qu’il soit alors qu’il aurait justement été intelligent de nous révéler que Jacob a tué quelqu’un et qu’il est en train de devenir le tueur en série programmée par ses gênes. 

 

Andy de son côté est désormais au fond du gouffre, alcoolique et perdu dans ce qu’il veut faire de sa vie. Chris Evans est bien plus intéressant dans ce rôle de père perdu que dans celui du père qui veut tout faire pour sauver son fils. 

 

Note : 7/10. En bref, fin réussie mais cela manque peut-être d’une conclusion plus forcée. 

Disponible sur Apple TV+.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Jess 03/06/2020 15:39

Dans le livre, il n'y a aucun doute.... JACOB est le meurtrier. Quand il part en vacances avec ses parents, il se lié d'amitié avec une jeune fille qui disparaît et est retrouvée morte. Le jour de la disparition de la jeune fille sa mère voit du sang sur le maillot de bain de son fils et pour elle, il est coupable, il est dangereux. Ça va la ronger de l'intérieur, elle part avec son fils en voiture et fonce dans un ravin. Jacob meurt sur le coup, Laurie est dans un état critique...Cette fin était bien meilleure, le bouquin est beaucoup plus intéressant. Il joue sur l'ambiguïté de Jacob. Le rôle de la psy est plus étayée et plus intéressant. Moi qui a adoré le bouquin, j'ai été déçue par cette série qui manque profondément de rythme et qui n'a pas assez montré l'ambiguïté de Jacob et qui n'a pas assez décrit la descente en enfer de Laurie la maman. Son cas de conscience.

vts 04/06/2020 14:09

Totalement d'accord ils auraient dû uniquement suivre le livre et ne pas faire à leur sauce.