Critiques Séries : I Know This Much is True. Mini-series. Episode 6 (final part)

Critiques Séries : I Know This Much is True. Mini-series. Episode 6 (final part)

I Know This Much is True // Mini-series. Episode 6. 

FINAL PART

 

La fin de I Know This Much is True était quelque chose que j’attendais avec grande impatience. Au fil des épisodes, la série a su construire un récit émouvant sur nos jumeaux dont la vie n’a jamais été facile. Le twist final est probablement ce que la série a délivré de plus touchant et ce à quoi je ne m’attendais pas nécessairement, venant une fois de plus accuser un coup de marteau sur la vie de Dominik et son frère. La culpabilité que ressent Dominik par rapport à son incapacité à prendre soin de son frère m’a touché et encore plus que je n’aurais pu l’imaginer au départ. Dominik en voulait à son frère pour l’emprise qu’il avait sur sa propre vie dans le passé. Mais à chaque épisode, la série a préféré rappeler à Dominik toutes les fois où il n’a pas réussi à protéger son frère. Depuis qu’il a lu le journal de son grand père, Dominik a pu nous offrir de jolis moments. L’épisode précédent était d’ailleurs l’un des plus réussis et riches de toute la mini-série. 

 

Avant de ramener Thomas chez lui, Dominik pensait alors que la malédiction familiale dont son grand père parlait était responsable de tout ce qu’ils ont tous vécu par le passé. Si on a alors l’impression que tout va beaucoup mieux pour les jumeaux, la série décide de rattraper le destin de Thomas et de l’empirer. C’est terrible et je n’ai pu retenir mes larmes à plusieurs reprises tout au long de ce dernier épisode. Je ne m’attendais pas forcément à être autant touché par I Know This Much is True mais Mark Ruffalo a su incarner ces jumeaux avec tellement de singularité et intelligence qu’il m’a donné l’impression de voir de vrais jumeaux avec une vraie histoire à nous partager. 

 

Le destin de Thomas est ce qu’il y a de plus bouleversant dans I Know This Much is True et la série vient nous dire à quel point tout cela est terrible pour cette famille. La série vient aussi mettre en scène le point des souvenirs et la façon dont les souvenirs peuvent parfois avoir un lourd pécule dans la vie de chacun. Si I Know This Much is True avait été plus heureuse et délivré une fin classique alors j’aurais été déçu. Les scénaristes ont préféré nous surprendre jusqu’au bout, sans jamais oublier pourquoi on est venu depuis le début de la saison. La découverte du père de Dominik et Thomas est une autre question à laquelle la série répond et vient faire remonter des souvenirs troublants, voire même terrifiants. Sans arrêt, I Know This Much is True aime assommer le téléspectateur de moments forts, quitte parfois à ne jamais nous lâcher pour mieux nous hanter. 

 

Note : 9/10. En bref, I Know This Much is True m’a offert cette fin que j’attendais avec un twist émouvant auquel je n’étais pas préparé. 

Disponible sur OCS US+24.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article