Critiques Séries : Penny Dreadful: City of Angels. Saison 1. Episode 10 (season finale)

Critiques Séries : Penny Dreadful: City of Angels. Saison 1. Episode 10 (season finale)

Penny Dreadful: City of Angels // Saison 1. Episode 10. Day of the Dead.

SEASON FINALE

 

Penny Dreadful: City of Angels aura donc été un foirage total. Si le départ était intéressant, la série est rapidement devenue l’ombre d’une mauvaise série. Le fait est que la série a déjà toujours eu énormément de choses à raconter et pas vraiment suffisamment d’intérêt à donner à toutes les intrigues. Tout commençait pourtant de façon intéressante mais la série est tombée dans de sacrés draps pas franchement intéressants. « Day of the Dead » est alors un épisode qui avait tout pour plaire sur le papier et qui devient tout ce que j’ai détesté durant cette saison. Ce qui manque à cet épisode, en dehors de Santa Muerte (avec qui tout avait plus ou moins commencé) c’est la conclusion de ce qui a été fait cette année couplé aux développements mal foutus des personnages. Avec City of Angels on sent que John Logan (le créateur) a voulu faire pas mal de choses mais je pense que tout ne fonctionne pas comme prévu aussi. La faute notamment à un scénario qui part dans tous les sens et qui donne l’impression que chacun des scénaristes a fait ce qu’il voulait. 

 

Dans sa volonté de parler de la capacité humaine à être cruel, il n’y a rien de fort. Les messages manquent d’intelligence et le récit se noie rapidement dans une mélasse pas très digeste. Ce dernier épisode vient confirmer ce que je pensais déjà depuis un moment, que la série ne nous a offert que des intrigues à impasses en tout genre et détours narratifs qui n’ont pas eu l’impact voulu. Les deux épisodes précédents, malgré leurs défauts, avaient tenté de faire une sorte de carte de tout ce que la saison a développé afin de nous conduire petit à petit vers cette fin mais la fin ne parvient pas à rassembler les bons éléments de la série et préfère se concentrer sur ses pires. Comme l’histoire des nazis par exemple qui aurait pu être forte et pleine de sens dans d’autres séries mais pas celle-ci. 

 

Ce pseudo spin off de Penny Dreadful rate tout sur son passage et dans tous les genres qu’elle a voulu rassembler, du film noir aux créatures issues de croyances et légendes, rien ne fonctionne. Tout part dans un sens puis dans l’autre sans créer une vraie cohésion de groupe parmi toutes les intrigues et tous les personnages. 

 

Note : 2/10. En bref, une fin ridicule comme toute la saison en grande partie. Dommage. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

yapi75 02/07/2020 22:36

Superbe épisode qui clôt en beauté une excellente série qui néanmoins n'aurait pas dû être estampillée "Penny Dreadful". City of Angels a sa propre identité et ne peut que décevoir quiconque cherchant un spin off de Penny Dreadful. J'espère en tout cas qu'elle continuera à développer les personnages comme elle a su le faire pour une prochaine saison. Tout est en place pour un face-à-face qui promet. Dommage que la personne qui gère ce blog n'ait pas été sensible à cet univers ...