Critiques Séries : Snowpiercer. Saison 1. Episode 7.

Critiques Séries : Snowpiercer. Saison 1. Episode 7.

Snowpiercer // Saison 1. Episode 7. The Universe is Indifferent.

 

Je ne sais pas trop quoi penser une fois de plus de Snowpiercer. La série évolue, elle tente de faire grandir ses personnages et puis à certains moments tout part en sucette. Cet épisode était pourtant une occasion de dire au revoir à un personnage mais il ne fait rien de réellement surprenant et se contente de suivre un schéma classique. Le problème de Melanie Cavill dans la série n’est pas quelque chose qui aide vraiment le scénario ici. Si son évolution a toujours été plutôt intrigante, je trouve que les scénaristes ne parviennent jamais à utiliser au mieux ce personnage et qu’ils préfèrent alors rester dans le superficiel. L’épisode joue sur plusieurs plans, avec Layton d’un côté qui ne fait plus rien de palpitant ou encore la relation romancée de Ruth et Nolan qui commence sérieusement à devenir un gros frein à l’évolution de Snowpiercer. Les tentatives de la série de créer de la romance n’ont jamais été bonnes et cela n’est clairement pas prêt de changer pour le moment.

 

Comme l’histoire entre Layton et Josie à la fin de l’épisode précédent qui ramolli les personnages et ne permet jamais de réellement faire évoluer l’histoire. Pourtant, tout n’est pas à jeter dans Snowpiercer. Notamment le fait que Melanie utilise Miles et Miles dans le but d’exécuter son plan. On ne sait pas encore dans quelle direction cette partie compte aller mais elle fait partie de ces mystères qui donnent envie de revenir. Layton de son côté passe une grande partie de l’épisode à répéter encore et encore qu’il sait un secret et le fait que Wilford n’est pas à bord (et on le sait déjà en tant que téléspectateur donc rien de neuf sous le soleil). C’est là que le problème entre Layton et Josie revient sur le tapis et m’a largement déçu. Je m’attendais à ce que Snowpiercer face les choses de façon plus intelligente mais ce n’est pas le cas. 

 

La façon dont la série traite ses thématiques est aussi un peu étrange. Il y a pourtant dans le récit de base quelque chose de fascinant et Snowpiercer perd un peu de cette notion de lutte des classes pour un récit facile qui manque de surprises et qui a du mal parfois à prendre les bons virages. 

 

Note : 4.5/10. En bref, je perds parfois foi en Snowpiercer. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article