Critique Ciné : Palm Springs (2020, Hulu)

Critique Ciné : Palm Springs (2020, Hulu)

Palm Springs // De Max Barbakow. Avec Andy Samberg, Cristin Milioti, JK Simmons et Tyler Hoechlin.

 

Je dois avouer que je n’attendais pas grand chose de ce petit film proposé par Hulu si ce n’est le fait que Andy Samberg est l’un des héros de cette aventure. Andy Siara (Lodge 49) nous propose une plongée qui a tout d’un film de Judd Apatow dans le spleen d’un Palm Springs soigneusement mis en scène par Max Barbakow. Ce dernier réalisé ici son premier long métrage et je vois ici un vrai potentiel pour une jeune génération de réalisateurs indépendants qui peuvent faire de jolies choses. Cela fait maintenant plus de trente ans que l’on a pu vibrer au cinéma devant Un jour sans fin et Palm Springs vient plus ou moins réécrire cette aventure dans une sauce moderne. L’idée de faire une comédie romantique sur le déjà vu est parfait pour Andy Samberg. Ce dernier incarne à la perfection son personnage et je dois avouer que je ne m’attendais pas à être autant enjoué par cette aventure. Si au premier abord cela aurait pu être quelque chose de classique et déjà vu : Palm Springs est une comédie romantique moderne qui est drôle et inventive avec un côté tendre qui pourra parler à tout le monde.

 

L'insouciant Nyles rencontre la demoiselle d'honneur Sarah lors d'un mariage à Palm Springs. Dès lors, ils commencent une idylle qui ne sera pas de tout repos pour l'un comme pour l'autre.

 

L’un des choix les plus intelligents de Palm Springs c’est probablement l’idée de départ. Nyles se réveille un matin et découvre que c’est toujours le 9 novembre, le jour du mariage auquel il doit se rendre dans le désert californien et plus particulièrement à Palm Springs. Nyles n’a plus rien à faire et décide qu’il est temps de prendre du temps pour lui. Rapidement, le film installe alors quelque chose de routinier chez le personnage qui s’avère assez fascinant. Je ne m’attendais pas du tout à ce que cela évolue dans cette direction mais je suis content de voir que Palm Springs est une sacrée bonne surprise sur la longueur. Plus le temps passe et plus on s’attache à cette rencontre impromptue entre Nyles et Sarah et plus finalement le film fait son effet. C’est un peu comme quelque chose qui se déguste au fur et à mesure et qui parvient alors à devenir fascinant dans ce sens là. Une partie de Palm Springs est parfois même assez sombre mais cela permet d’apporter une vraie nuance intelligente à un récit qui en avait besoin. Même les intrigues secondaires sont réussies, permettant de donner corps à des personnages qui au premier abord auraient pu être inutile. 

 

Note : 9/10. En bref, une excellente surprise inattendue et inespérée. 

Date de sortie : 10 juillet 2020 - Directement sur Hulu. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article