Critiques Séries : I May Destroy You. Saison 1. Episode 5.

Critiques Séries : I May Destroy You. Saison 1. Episode 5.

I May Destroy You // Saison 1. Episode 5. It Just Came Up.

 

Dans l’histoire de l’épisode précédent, I May Destroy You dépeignait une agression sexuelle intéressante autour du personnage de Kwame. Ce nouvel épisode gère alors les conséquences directes, en plus de gérer les conséquences de ce qui se passe dans la vie de Bella depuis son agression. Quand Kwame dit à l’officier de police qu’il n’est pas sûr d’avoir été pénétré, alors forcément la victime pourrait ne plus en être une et pourtant, la scène telle qu’on a pu la voir reste une agression sexuelle. Son corps a été sali sans son consentement ce qui impose forcément la réflexion intelligente que I May Destroy You nous offre depuis le début de la saison. Tout ce que cet épisode fait ici permet aussi de chercher l’avis du téléspectateur et sa propre vision de la séquence. On peut alors facilement se questionner sur la question de la victime et ce qui est demandé de la part des victimes. 

 

Le problème c’est que les gens s’en sortent quand les victimes ne savent pas ce qui est ou n’est pas un crime. Celui qui a violé Arabella l’a fait en la droguant alors elle ne peut pas vraiment savoir si un crime s’est déroulé ou non. Mais c’est aussi ce qui rend le propos d’autant plus intéressant sur le questionnement que le téléspectateur fait de ce qu’il voit à l’écran. Cet épisode vient aussi récompenser les victimes plutôt que de les punir ou bien leur en vouloir. La série ne cherche pas à créer toute une histoire de vengeance, plutôt à créer toute une réflexion sur la victime et la façon dont celle-ci perçoit ce qui s’est passé.

 

Je dois avouer que cet épisode est assez fort mais pas aussi puissant que tous les précédents épisodes de la saison. On arrive à un moment charnière de la série où tout doit passer dans la seconde partie de la saison et j’ai eu l’impression que I May Destroy You n’a pas été au bout de ses idées ici. Et c’est justement ce que je trouve dommage. Pour autant, la série reste forte, intelligente alors que le casting donne le meilleur de lui-même. 

 

Note : 6/10. En bref, je m’attendais à un épisode plus fort que ce à quoi l’on a droit ici. Reste tout de même la profondeur et l’intelligence du propos. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article