Critiques Séries : Stargirl. Saison 1. Episode 11.

Critiques Séries : Stargirl. Saison 1. Episode 11.

Stargirl // Saison 1. Episode 11. Shining Knight.

 

On avait besoin d’en savoir plus sur le père de Courtney et la série décide enfin de creuser cette partie de sa mythologie. Pour autant, cet épisode n’était pas facile à faire dans le sens où il passe après le magnifique « Brainwave Jr ». Afin de pouvoir faire quelque chose, « Shining Knight » décide un revirement complet de style dans le but de casser un peu le ton de l’épisode précédent et de faire quelque chose de neuf. Et quoi de mieux que de parler du père de Courtney, une intrigue qui nous anime tout de même depuis le premier épisode. Sam Kurtis, le père biologique de Courtney est un personnage intéressant. La série se concentre aussi sur le mystérieux homme de ménage Janitor Justin qui pour le coup a réussi l’exploit de devenir un personnage secondaire mystérieux et fascinant au fil de la saison.

 

Sam se présente donc ici avec l’envie de faire table ras du passé et de créer une relation saine avec sa fille. Sauf que ce n’est pas facile car au delà du choc que Courtney vit en découvrant que Starman n’est finalement pas son père, elle a presque envie de le croire. Mais les intentions de Sam ne sont pas vraiment nobles, ce qui est assez prévisible mais malgré tout une bonne chose. Si Sam avait été un personnage parfait cela aurait été ennuyeux après tout. Il est là pour faire ce que l’on peut attendre d’un père absent qui débarque après des années. Dans toutes les bonnes séries c’est la même chose qui se passe mais Stargirl parvient à rendre le tout suffisamment original. Geoff Stults est en plus de ça le casting parfait dans le rôle du père. Il y a quelque chose chez cet acteur qui permet de rendre le tout à la fois intrigant et efficace. 

 

Pat de son côté prouve mainte et mainte fois dans cet épisode qu’il est le vrai « père » de Courtney. Même s’il n’est pas son père biologique, il est la figure paternelle dont elle a besoin et pas cet ersatz de père qui n’est là que dans ses propres intérêts et pas ceux de sa fille. Car Pat a toujours fait passer Courtney avant, ce qui est alors d’autant plus touchant et permet de créer un brin d’émotion bienvenu là aussi. Stargirl continue donc d’être une série particulièrement riche et fascinante. Si à certains moments de la saison il y a des flottements, on est désormais sur une bonne ligne de conduite qui je l’espère restera dans les deux derniers épisodes de la saison.

 

Note : 8.5/10. En bref, encore un solide épisode pour Stargirl. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article