Royalties (Saison 1, 10 épisodes) : musicalement comique

Royalties (Saison 1, 10 épisodes) : musicalement comique

Quibi continue de proposer ses créations originales et la dernière en date était Royalties, créée (et incarnée) par Darren Criss (dont c’est la première écriture) avec Matt Lang (Black Friday) et Nick Lang (Firebringer). L’association de ces trois personnalités nous offre alors une satire du monde de la création des hits musicaux internationaux mais le problème ne vient pas vraiment de Royalties, mais plutôt de la façon dont la série est découpée. Le concept est plutôt cool et je dois avouer que je ne comprends pas pourquoi les clips musicaux n’ont pas été mis sur Youtube jusqu’à présent. De plus, la série fait des promesses mais n’a jamais suffisamment de temps pour les mettre en oeuvre et cela finit par devenir parfois un peu dommage tant le potentiel était présent. Les moments musicaux sont clairement les plus intéressants de la série et permettent de créer une synergie entre tous les personnages et tout ce que la série nous raconte. Le tout est alors couplé à un humour parfois un peu en marge (notamment dans l’épisode 4 où ils vont se retrouver à raconter l’histoire de Kong au milieu d’un running gag autour de la taille de son pénis). 

 

Un duo de compositeurs - Sara et Pierce - travaillent sur la création de hits musicaux internationaux. Les paroliers vont faire la rencontre des futurs interprètes de leurs tubes...

 

Royalties a tout de même droit de s’offrir quelques caméos sympathiques comme John Stamos, Ed Asner ou Mark Hamill. Ils permettent d’offrir un peu de fraicheur dans ce récit qui aurait rapidement pu devenir rébarbatif sans eux. Tout n’est pas parfait, notamment car la série n’a jamais vraiment le temps de développer suffisamment ses intrigues. Je me demande si avec des épisodes plus longs elle aurait réellement pu faire quelque chose de mieux. Darren Criss connait bien le monde de la musique pour avoir notamment joué dans Glee et sa personnalité colle ici bien à la série. Le duo qu’il forme dans Royalties avec Kether Donohue fonctionne assez bien pour se laisser suivre sans trop de problème. 

 

Côté humour, tout n’est pas forcément brillant. Il y a de bonnes répliques ciselées et bien senties, d’autres beaucoup moins. Le mélange de l’humour avec les numéros musicaux font leur petit effet et j’aurais presque aimé que Royalties ait plus d’épisodes pour nous délivrer un peu plus. Le fait que la musique ait une place aussi importante ne permet pas de suivre et connaître les personnages de façon intéressante. Tout est alors balayé en peu de temps, quitte à laisser de côté le téléspectateur qui aurait aimé s’attacher aux héros.

 

Note : 5.5/10. En bref, original et plutôt fun. 

Disponible sur Quibi

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article