Critique Ciné : An American Pickle (2020, HBO Max)

Critique Ciné : An American Pickle (2020, HBO Max)

An American Pickle // De Brandon Trost. Avec Seth Rogen (x2), Sarah Snook et Molly Evensen.

 

Dans la culture française, Hibernatus fait partie de ces comédies cultes. An American Pickle pourrait faire penser à la même histoire mais sans tout l’humour que l’on aurait pu attendre d’une comédie avec Seth Rogen. Brandon Trost (C’est la fin, The Disaster Artist) nous plonge dans une aventure où Seth Rogen est multiple par deux mais où l’ensemble est finalement sacrément décevant. Seth Rogen est pourtant l’un de ces comédiens qu’il est tout de suite facile à reconnaître dans ses rôles et il est capable de nous faire rire. Mais An American Pickle n’est ni drôle, ni vraiment passionnant. Le point de départ (conserver quelqu’un dans une cuve de cornichons) aurait pu être le point de départ d’une comédie complètement barrée mais je n’ai pu m’empêcher de m’ennuyer terriblement du début à la fin. L’histoire veut alors raconter la relation entre Herschel et son arrière-petit-fils qui n’a finalement rien à dire. C’est bien là le problème car si le début aurait pu délivrer quelque chose, An American Pickle tombe rapidement dans des poncifs terriblement ennuyeux sans jamais parvenir à s’en dépêtrer.

 

1920, Herschel Greenbaum est un ouvrier qui immigre en Amérique souhaitant connaître le rêve américain. Un jour, alors qu'il travaille, il tombe dans une cuve de cornichons. Il est conservé pendant 100 ans. Il revient à lui, aujourd'hui à Brooklyn, il constate qu'il n'a pas vieilli. Quand il se lance à la recherche de sa famille, il apprend qu'il ne lui reste que son arrière-petit-fils, Ben Greenbaum, un geek aux manières douces, son opposé

 

Le but de An American Pickle était aussi de jouer le choc des cultures et des époques mais là aussi c’est un échec cuisant. Rien de ce qui est fait n’est drôle ou touchant. C’est comme si le film cherchait constamment à cocher des cases sans réellement prendre un parti pris artistique intéressant. Pourtant, An American Pickle était un film qui avait du potentiel mais rien n’est fait pour développer ce potentiel. On a l’impression de voir une mauvaise blague pendant une bonne heure et demie de film, sans savoir où est-ce que ce film peut et veut réellement aller. Le mélange est donc rasoir et n’a rien d’autre à offrir qu’une double dose de Seth Rogen et les deux versions de l’acteur sont toutes les deux plus ennuyeuses l’une que l’autre. Les personnages secondaires sont quant à eux sacrément inutiles et aucun d’eux ne parvient à sortir du lot. Cela ne permet donc jamais de construire des scènes mémorables ou intéressantes, au contraire tout est raté du début à la fin. 

 

Note : 2/10. En bref, une idée qui aurait pu donner une grande comédie. Et le résultat est tout l’inverse. 

Prochainement en France. Disponible sur HBO Max

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article