Critiques Séries : Stargirl. Saison 1. Episode 13 (season finale)

Critiques Séries : Stargirl. Saison 1. Episode 13 (season finale)

Stargirl // Saison 1. Épisode 13. Stars & S.T.R.I.P.E. Part Two.

SEASON FINALE

 

Ce fût quand même une sacrée aventure ! Cette première saison de Stargirl aura incarné tout ce que j’aime dans les séries de super-héros et malgré les craintes que je peux avoir quant à la saison 2 (qui passe exclusivement sur The CW, donnant probablement lieux à une coupe budgétaire et à des changements narratifs) je préfère pour le moment rester sur les réussites de cette première salve. « Stars & STRIPE Part Two » est à la fois un grand final de série de super-héros et quelque chose de légèrement plus personnel autour de son héroïne. Car mine de rien, il y a une vraie lueur d’espoir dans ce que ce dernier épisode fait qui le rend d’autant plus fort. Au début, Stargirl avait du mal et puis le scénario a beaucoup évolué pour faire de Stargirl ce qu’elle est aujourd’hui. Ce dernier épisode n’est donc pas le seul bon épisode de la série que j’ai pu voir, bien au contraire. C’est fantastique ! Avec le nombres de surprises qu’il faut attendre d’une telle série et des retournements de situation inattendus qui font finalement de Stargirl une belle réussite.

 

Dans ce dernier épisode, il y a des éléments plus personnel et le plus intéressant c’est Courtney qui appelle Pat pour la première fois : Papa. Si elle était parti en quête toute la saison d’être la fille de Starman, elle se rend compte dans ce dernier épisode que Pat n’est finalement pas un mauvais père et qu’au contraire, c’est la meilleure représentation paternelle qu’elle peut avoir actuellement. C’est sûrement ce qui m’a le plus touché dans cet épisode, permettant aussi d’équilibrer les choses intelligemment. L’épisode démarre de façon grandiose sur une scène d’action détonnante qui permet de nous balancer enfin le final que l’on nous a concocté toute la saison. Cet épisode délivre même parmi les scènes d’action les mieux chorégraphiées de toute la saison. Si la série utilise la violence, ce n’est qu’une astuce narrative pour créer quelque chose de totalement différent : notamment de l’empathie mais aussi de l’émotion. 

 

Brainwave tente de manipuler Wildcat en faisant croire qu’il est Henry sauf que c’est Yolanda qui va mettre fin à Brainwave. C’est dans un sens un twist intéressant qui permet de recadrer aussi Stargirl et ce que la série met en scène de façon plutôt intelligente. Si je ne sais pas forcément quoi attendre de la prochaine saison, j’espère surtout que les scénaristes ne vont rien changer et rester dans cette lignée car sincèrement Stargirl est clairement la meilleure série de super-héros actuellement diffusée.

 

Note : 9/10. En bref, un final étonnant et réussi. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article