Les Justicières - Get Even (Saison 1, 10 épisodes) : la justice a toujours une contre-partie

Les Justicières - Get Even (Saison 1, 10 épisodes) : la justice a toujours une contre-partie

J’ai toujours été un grand fan des séries pour adolescent(e)s avec des histoires de vengeance dedans. Pour le coup, Get Even est assez moderne sur la thématique explorée : celle du bullying. Série de la BBC diffusée à l’internationale sur Netflix, Get Even ne perd pas vraiment de temps pour nous plonger au coeur de son histoire. La série se base sur le livre Don’t Get Mad (Get Even) de Gretchen McNeil. Je ne connaissais pas l’existence de ce roman (qui n’est en plus de ça pas encore disponible chez nous). L’idée est donc de suivre quatre amies qui ont envie de se venger de ceux qui oppressent les autres dans leur lycée. C’est donc un peu le côté arroseur arrosé qui tente de faire passer des messages dans un monde où le harcèlement scolaire est plus que jamais d’actualité. Cependant, tout ne pouvait pas se dérouler comme prévu et la série ajoute une sorte de twist déjà vu et revu ces dernières années : un mort. Tout cela va conduire nos quatre amies à enquêter et surtout à remettre en question leur façon de faire afin de trouver la vérité. 

 

Quatre lycéennes animées par un désir de vengeance s'unissent en secret pour dénoncer le harcèlement qui règne dans leur prestigieuse école.

 

L’avantage de Get Even est de ne pas vraiment perdre de temps pour développer son histoire et ses personnages. On se laisse alors rapidement transportés par le récit, sans trop réfléchir pour autant, même si forcément on retrouve tout plein de trucs que l’on connait déjà d’autres séries pour ados (notamment chez Netflix : Elite, Baby, etc.). L’histoire parvient cependant à nous offrir quelques jolis rebondissements, rendant le tout un peu moins prévisible que les séries que j’ai déjà pu citer précédemment. Si l’écriture n’est pas toujours juste et que certains personnages ne sont pas assez bien développés à mon goût, Get Even a le mérite de tenter des choses même si cela ne fonctionne pas toujours à la perfection. L’idée de créer une histoire autour de personnages qui veulent faire le bien et qui se retrouvent accusés de quelque chose qu’ils n’ont pas fait permet d’apporter un peu de mystère et de piquant au récit. Ce n’est pas toujours parfait mais cela a le mérite de donner envie de se regarder toute la saison d’une traite.

 

Côté casting, Get Even aurait pu faire un peu mieux. Tout le monde n’est pas vraiment au même niveau et c’est dommage. Cela peut donc gâcher certaines scènes importantes de la série malgré le joli minois de chacun. Certaines intrigues sont moins bonnes que d’autres ce qui est dommage car je m’attendais tout de même à ce que cela puisse évoluer en bien par la suite. C’est le mystère de la saison qui tient vraiment les dix épisodes sur les épaules et fort heureusement il est suffisamment accrocheur pour le faire. Get Even saura séduire un public même si la série est imparfaite. En ces temps où l’offre est assez faible, cela peut être une opportunité de combler une soirée pluvieuse. 

 

Note : 5/10. En bref, sur le fil. C’est intéressant et assez sympa, mais par moment ça traine en longueur.

Disponible sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article