Critique Ciné : #Alive (2020, Netflix)

Critique Ciné : #Alive (2020, Netflix)

#Alive // De Hyung-cho II. Avec Ah-In Yoo, Shin-Hye Park et Hyun-Wook Lee.

 

Sur fond de virus (zombie) qui ravage une ville et confine le héros de l’histoire en impliquant l’utilisation des nouvelles technologies, #Alive est finalement un film assez raccord sur l’année 2020. Pour autant, #Alive est un film de zombies qui n’a pas grand chose à offrir de réellement palpitant. Si le film entre parfaitement dans les codes Netflix de la série B, on s’ennuie sauvagement devant cette histoire. J’étais plus que curieux de découvrir ce que #Alive pouvait me réserver dans le sens où le sujet de départ et la façon de le traiter avait quelque chose d’un peu plus original. Le mélange des genres a alors du mal à provoquer l’excitation qu’il aurait dû provoquer. Le fait que le héros soit enfermé n’est pas des plus palpitant d’autant plus que #Alive a énormément de mal à développer la psychologie de son personnage. C’est là dessus que le film aurait justement pu créer une certaine forme de tension qui finalement ne fonctionne pas du tout. Les quelques instants de tension que #Alive tente de provoquer son minimalistes et peu fascinants dans une ambiance morne et pas toujours très intéressante.

 

Comme un terrifiant virus ravage sa ville, un homme seul se retrouve coincé dans son appartement, sans aucun moyen d’appeler à l’aide, mais prêt à tout pour s’en sortir.

 

Vient alors la dernière demi-heure, plus palpitante et donc plus intéressante. C’est à ce moment là que #Alive peut réellement démarrer (sauf qu’il faut se taper le reste du film et c’est là le problème). J’avais presque décroché complètement de l’histoire et cette fin arrive bien trop tard pour remettre le spectateur dans le film. On sent que #Alive cherche une métaphore, celle de parler de l’isolement moderne derrière les réseaux sociaux et les nouvelles technologies ou encore la psychologie moderne mais si cette thématique avait été mieux abordée alors elle aurait pu faire un film brillant qui creuse intelligemment son sujet. Là tout est fait en surface, sans relief ni réelle ambition. L’enfermement du héros a tout ce qu’il y a de plus chiant à nous proposer. De ce fait, Hyung-cho II a beau tenter de faire un film qui tient un minimum la route (et cela tient par moment) mais je n’ai pu m’empêcher d’en ressortir déçu, sûrement à cause des clauses de Netflix pour entrer dans une certaine case et ainsi proposer #Alive à ses spectateurs qui ont déjà regardé des films similaires. 

 

Note : 3/10. En bref, un film banal et pas franchement inspiré qui finit par ennuyer avant de se réveiller dans son dernier tiers. Dommage. 

Disponible depuis le 8 septembre 2020 sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article