Critique Ciné : Effacer l'Historique (2020)

Critique Ciné : Effacer l'Historique (2020)

Effacer l’Historique // De Gustave Kervern et Benoît Delépine. avec Blanche Gardin, Denis Podalydès et Corinne Masiero.

 

Après Mammuth et Le Grand Soir, le duo Kervern/Delépine revient avec un film social qui, malgré ses défauts, parvient malgré tout à dénoncer cette société de consommation dans laquelle nous vivons et qui cherche constamment à nous appauvrir avec le matérialisme. Effacer l’Historique c’est une critique des services clients, du démarchage téléphonique, de la vie à crédit, de l’ubérisation de la société, tout cela avec pour rappel l’histoire des gilets jaunes. Car finalement, Marie, Bertrand et Christine étaient voisins et se sont rencontrés des années après sur un rond point. La première partie du film est clairement la meilleure partie de Effacer l’Historique où le film enchaîne l’humour noir tout en dénonçant ce que vivent nos personnages. Pour autant, la seconde partie de l’histoire est moins rythmée, parfois trop longue et donc moins bien gérée. On sent que dans cette aventure récompensée par un Ours d’argent au Festival de Berlin il manque donc une seconde partie piquante et accrocheuse comme la première. Et c’est probablement pour cette raison que la fin du film est complètement ratée. Elle n’a ni sens et véritable intérêt alors qu’au fond Effacer l’Historique fait des choses intelligentes. 

 

Dans un lotissement en province, trois voisins sont en prise avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. Il y a Marie, victime de chantage avec une sextape, Bertrand, dont la fille est harcelée au lycée, et Christine, chauffeur VTC dépitée de voir que les notes de ses clients refusent de décoller.Ensemble, ils décident de partir en guerre contre les géants d’internet. Une bataille foutue d'avance, quoique...

 

Si vous aimez le duo Kervern/Delépine, forcément Effacer l’Historique est fait pour vous. Je dois avouer que Mammuth m’avait beaucoup plu par cette justesse quand Le Grand Soir m’avait déçu par cette volonté de répéter un schéma déjà vu chez eux. Avec Effacer l’Historique ils tentent de faire un film un peu plus original et surtout dans l’air du temps. En mettant en scène des petits français vivant dans des lotissements et qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts alors ils tentent de mettre en lumière quelque chose. Pour autant, il n’y a pas la ferveur d’un film de Ken Loach (car ce dernier aurait très bien pu s’emparer de ce sujet et en faire un film bouleversant). En restant en surface dans sa seconde partie, Effacer l’Historique piétine donc un peu sans parvenir à trouver cette touche de fantaisie suffisamment intelligente qui pouvait me toucher. Blanche Gardin, Bruno Podalydès et surtout Corinne Masiero parviennent malgré tout à nous attacher au destin de leurs personnages respectifs sans trop abuser de certains carcans de leur jeu habituel. 

 

Note : 6/10. En bref, une tragi-comédie sociale qui rate sa seconde partie mais qui dénonce malgré tout intelligemment la société de consommation dans laquelle nous vivons. 

Date de sortie : 26 août 2020

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article