Critique Ciné : No Escape (2020)

Critique Ciné : No Escape (2020)

No Escape // De Will Wernick. Avec Keegan Allen, Holland Roden et Denzel Whitaker.

 

Saw de James Wang et Hostel de Sam Raimi avaient popularisé le torture porn d’horreur au cinéma. No Escape reprend le principe même de Hostel en ajoutant à un moment une dose d’escape game. Si ce film a tout d’un film d’horreur pas franchement inspiré sur certains points, son twist final est clairement quelque chose d’original à quoi je ne m’attendais pas du tout. Will Wernick reste cependant dans la lignée de ce qu’il a déjà pu faire il y a trois ans de ça avec Escape Room. En reprenant ici des thématiques faciles et pourtant usées, No Escape fonctionne plutôt bien dans sa façon de créer une ambiance efficace au détour de quelques moments de torture. Le vrai défaut de No Escape ne vient donc pas forcément de son scénario mais plutôt de son casting. Keegan Allen ne sait clairement pas jouer et c’est problématique quand on sait qu’il est le héros du film. Alors que tout commence de façon assez ennuyeuse, il faut attendre le début du jeu pour que les choses commencent enfin à devenir divertissantes. Et elles ne sont. 

 

Un influenceur se rend avec ses amis à Moscou pour réaliser de nouveaux contenus pour sa chaîne. Ils participent alors à un escape game particulièrement dangereux. Sa communauté semble vouloir de plus en plus de vidéos sanglantes...

 

Du coup, le film sait entretenir son suspense même si le jeu des acteurs peut parfois sortir le spectateur du film. Il n’y a rien de neuf sous le soleil car dans le fond No Escape reprend un mélange de films d’horreurs connus mais l’ambiance russe permet justement de créer ce côté dark web assez amusant. Peut-être que No Escape aurait pu aussi préparer un peu plus l’issue de l’histoire qui donne l’impression d’avoir été un peu bâclée. Si la fin est bonne car je ne l’avais pas vu venir, elle arrive peut-être trop rapidement par rapport à certains passages ennuyeux du film (notamment la longue introduction des personnages loin d’être efficace). Du coup, dans son ensemble No Escape est parfois un peu plat mais il reste divertissant. Il aurait peut-être fallu un casting différent et des personnages plus attachants pour se prendre totalement au jeu et créer une aventure immersive. Mais si vous avez envie d’un divertissement de soirée pluvieuse et que vous avez envie d’un petit film d’horreur facile alors No Escape est clairement ce qu’il vous faut. 

 

Note : 5/10. En bref, malgré tous ses défauts, No Escape reste honorable.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Philippe 21/09/2020 22:42

Bonjour,
Hostel de Eli Roth ?