Critique Ciné : Unpregnant (2020, HBO Max)

Critique Ciné : Unpregnant (2020, HBO Max)

Unpregnant // De Rachel Lee Goldenberg. avec Sugar Lyn Beard, Giancarlo Esposito et Haley Lu Richardson.

 

Une adolescente mineure est enceinte et elle veut avorter sans que ses parents le sache. Tout cela n’est qu’une excuse pour un road trip où deux filles que tout oppose va finalement leur permettre de partager une aventure originale. Unpregnant est avant tout adapté du roman de Jenni Hendricks et Ted Caplan. Quoi de mieux que Rachel Lee Goldenberg (The Mindy Project, Valley Girl) pour nous plonger dans cette aventure féminine qui malheureusement doit se reposer sur Hailey Lu Richardson et Barbie Ferreira pour réellement nous offrir le divertissement attendu. L’alchimie entre les deux actrices fait de Unpregnant ce qu’il est et franchement j’ai passé un bon moment. Le scénario n’a pas grand chose de très original à proposer mais la pop culture et les références s’enchaînent autour de deux jeunes filles qui ont tout ce que l’on peut attendre et même parfois plus. Ne serait-ce que pour le mélange plutôt savoureux entre comédie et drame qui fait son petit effet à de nombreuses reprises. 

 

Veronica, une ado de 17 ans qui vit dans le Missouri, découvre qu'elle est enceinte et que ses chances d'intégrer l'une des meilleures universités sont ainsi menacées. Son petit ami est un loser et elle n'est pas prête à être mère, mais l'état dans lequel elle vit demande un accord parental pour qu'une mineure puisse avorter et elle sait que ses parents ne lui donneront pas. Pour pouvoir avorter, Veronica doit se rendre au Nouveau-Mexique, à près de 1500 kilomètres de chez elle. Despérée, elle se tourne vers son ex-meilleure amie, la cynique Bailey, pour effectuer les 14 heures de route qui les séparent de la clinique et le retour.

 

Les grossesses adolescentes ont souvent été le sujet de comédies dramatiques indépendantes depuis le succès du très sympathique Juno (ou encore récemment Never Rarely Sometimes Always). Alors que les rencontres, les lieux, les personnages s’entrecroisent, le récit gagne petit à petit le petit coeur tendre du téléspectateur que je suis et ce pour mon plus grand plaisir. Si l’on peut comparer directement Unpregnant à Booksmart (bien que le sujet soit ici beaucoup plus fort), Veronica et Bailey partent à l’aventure de façon prévisible afin de permettre à la première d’avorter en toute discrétion. Le film cherche souvent à aller au delà de la comédie afin de creuser des sujets dramatiques forts à la fois riches en émotions mais aussi impliqués politiquement (l’avortement est un sujet qui fait encore rage entre les deux grands parties américains). Sans en faire des tonnes, vous pourrez probablement retrouver avec Unpregnant ce que vous veniez chercher avec un tel pitch sans qu’il n’y ait réellement de place pour une vraie originalité. 

 

Note : 5.5/10. En bref, le charme opère grâce à ses deux héroïnes dans une aventure prévisible mais qui devrait remplir un dimanche après-midi pluvieux. 

Disponible le 10 septembre 2020 sur HBO Max. Prochainement en France.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article