Critiques Séries : The Boys. Saison 2. Episode 2.

Critiques Séries : The Boys. Saison 2. Episode 2.

The Boys // Saison 2. Episode 2. Proper Preparation and Planning.

 

Dans ce nouvel épisode de The Boys, la série décide d’explorer un peu plus la paternité et le fait d’être père au travers du personnage d’Homelander. Ce dernier passe plus de temps avec son fils Ryan et qui avait été élevé secrètement par Becca (la femme disparue de Butcher). Il y a tout un tas d’intrigues derrière cette histoire qui restent intéressantes et donnent envie d’en savoir plus, notamment sur les circonstances qui ont entourées la vie de Becca et Ryan. Toute cette intrigue secondaire dans l’épisode permet donc de développer un peu plus les personnages tout en développant les intrigues de la série. Le fait que Becca soit en vie change aussi la perspective de Butcher et tout ce qu’il pensait depuis des années. Il sait qu’il veut retrouver Becca et qu’il va passer un accord avec Grace Mallory de la CIA pour parvenir à ses fins. Avec Mother’s Milk, Frenchie et Hughie, la série reprend donc du service comme elle sait si bien le faire mais cet épisode n’a pas l’énergie du premier. Je pense que c’est aussi une occasion de se poser et de voir où on en est et où l’on va pour la suite de la saison. 

 

C’est probablement pour cela que Amazon Prime a dévoilé les trois premiers épisodes d’un coup afin de faire en sorte que celui-ci ne démotive pas les téléspectateurs. Kimiko apprend de son côté que le super terroriste qu’ils recherchent pour la CIA est son frère disparu. De ce fait, le plan de Butcher peut-il encore fonctionner ? Le frère de Kimiko, Kenji (incarné par Abraham Lin) est un personnage intéressant qui permet une fois de plus de développer un peu mieux l’univers de The Boys. Cette saison 2 veut clairement nous embarquer plus loin et ils ont raison, d’autant plus que les perspectives d’intrigues sont particulièrement intéressantes (même plus que celles de la première saison). 

 

Deep de son côté apporte un peu de légèreté au milieu de sa crise existentielle. J’aime bien la façon dont le personnage exhorte sa propre folie avec des champignons. Le tripe est vraiment amusant et dans une saison aussi sombre que celle que nous présage le reste des intrigues, Deep apporte la légèreté dont on a bien besoin. Pour autant, niveau scénario on ne peut pas dire que cet épisode soit le meilleur de tous. 

 

Note : 6/10. En bref, la série se pose afin de créer les bases de la saison 2. Pas aussi animé que j’aurais pu l’imaginer mais intelligent et soigné pour creuser un peu plus les personnages. 

Disponible sur Amazon Prime Video

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article