Critiques Séries : The Third Day. Saison 1. Episode 1.

Critiques Séries : The Third Day. Saison 1. Episode 1.

The Third Day // Saison 1. Episode 1. Friday - The Father.

 

Si l’on ne peut pas reprocher une chose à The Third Day c’est qu’elle sait entretenir son environnement mystérieux. Dès le début, on ne sait pas ce que Sam fait, ce qui est advenu de l’argent disparu et puis petit à petit la série nous conduit rapidement dans son univers particulier sur cette île mystérieuse. Felix Barrett parvient à créer quelque chose d’excitant, de terrifiant qui permet de nous proposer une atmosphère pesante. Impossible de ne pas penser à Midsommar ou The Wicker Man une fois que l’on est sur cette île étrange avec tous ces personnages qui entretiennent justement les mystères et l’ambiance inconfortable autour de Sam. Jude Law de son côté est parfait sous les traits de notre héros qui nous permet alors de rencontrer les personnages et l’univers de la série. Une fois que Epona parle d’un festival et de traditions ancestrales peu communes alors on peut forcément penser à Midsommar et l’ambiance glauque et terrifiante qui en découle. 

 

Un homme accoste malencontreusement sur une île au large de la côte britannique dont les habitants semblent garder de mystérieux secrets. Alors qu’il découvre leurs étranges coutumes, il va être confronté aux démons de son passé…

 

Sur les traditions, il y a clairement une inspiration venant de The Wicker Man et ce n’est pas une mauvaise chose mais la série a encore besoin de réellement créer une ambiance plus prenante pour devenir plus palpitante. Là où les deux films avaient réussi à faire quelque chose de brillant, The Third Day a encore pas mal d’éléments à introduire pour que l’on soit pleinement investis. Bien entendu, The Third Day parvient à créer autour de cette aventure quelque chose d’étrange où l’on peut se demander si ce que l’on voit est réel ou non. Comme quand Sam décide de vider sa voiture et retrouve les fameux 40 000 livres qui avaient été dérobés. On ne sait pas encore ce qui s’est réellement passé mais la série entretient là aussi un mystère étonnant et fascinant. La petite scène sur « Dog Days are Over » de Florence + the Machine au début de l’épisode créée forcément une sorte de rupture mais parvient justement à faire son petit effet. The Third Day est étrange, fascinante mais elle doit encore démontrer ce dont elle est capable. 

 

Note : 6.5/10. En bref, un petit air de Midsommar plane au dessus de cette série et avec un tel casting je dois avouer que j’ai déjà hâte de voir la suite. 

Disponible sur OCS en US+24

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article