Her Voice - Little Voice (Saison 1, 9 épisodes) : trouver sa voie avec sa voix

Her Voice - Little Voice (Saison 1, 9 épisodes) : trouver sa voie avec sa voix

Il n’y a pas que Netflix dans la vie, il y aussi Apple TV+. Sauf que Her Voice, la série (musicale) de Apple TV+ a du mal à trouver sa propre voix. Sara Bareilles (qui fait référence à son album Little Voice dans le titre de la série) et Jessie Nelson (Sam je suis Sam) tentent ici de créer une aventure sur la musique et la création musicale. Her Voice est alors une sorte de conte où une jeune femme se découvre une passion et tente de la vivre pleinement. Bien entendu, si ces neuf épisodes sont faciles à regarder, je n’ai pu m’empêcher de voir une série qui ne fonctionne pas totalement. Il y a une envie d’introduire quelque chose d’original, une sorte de « nouvelle voix » dans le monde des séries télévisées mais au fil des épisodes la série a du mal à aller au delà de son capital sympathie et donc de créer une série qui a réellement quelque chose de passionnant à raconter. Tout se concentre sur Bess King (incarnée par Brittany O’Grady que vous avez peut-être vu dans Star), une jeune compositeur interprète qui enchaîne les petits boulots afin de réussir et donc « trouver sa voix/voie » à New York. 

 

Bess, une jeune chanteuse dans la vingtaine, tente sa chance à New York dans l'espoir de trouver sa voie. Mais entre son frère handicapé très dépendant d'elle, les multiples jobs avec lesquels elle doit jongler pour payer son loyer et l'industrie musicale qui n'a pas l'air intéressée par ses compositions, rien n'est simple, mais l'inspiration ne lui manque pas..

 

Au détour de ces petits boulots, elle écrit et compose des choses sur les bouts de papier qu’elle peut trouver. Si Bess ne manque pas d’inspiration, elle a un problème de confiance en elle. C’est là le but de Her Voice : lui permettre d’arriver à surmonter tout ce qui l’empêche d’avancer et de vivre sa passion pleinement. La musique est ce qui fait avancer Her Voice tout au long de cette (courte) saison et bien que cela soit sympathique, cela manque toujours d’un entrain créatif dans l’histoire qui rendrait cette aventure mémorable. J’ai eu l’impression de voir une série qui passe le temps mais qui ne sait pas faire autre chose de plus. Pourtant, Sara Bareilles cherche à offrir ici une sorte de célébration de la variété des styles musicaux que l’on retrouve dans les rues de New York et l’expérience est louable mais elle ne sait pas prendre aux tripes. Dans ses meilleurs moments, Her Voice parvient malgré tout à capturer quelques jolis moments, notamment d’inspiration de ces jeunes artistes. 

 

De plus, en se reposant sur beaucoup trop d’intrigues différentes, Her Voice s’égare dans tous les sens. La série enchaîne les intrigues différentes mais ne parvient pas à donner corps à toutes ces intrigues en si peu d’épisodes. Entre la carrière de Bess, sa vie amoureuse, sa relation avec son frère, sa famille tout en offrant des intrigues secondaires à des personnages qui au fond ne valent pas spécialement de grands détours alors on se perd facilement. Her Voice est donc une série passe partout qui saura probablement combler une envie sur le moment d’un téléspectateur mais qui ne restera pas gravé dans les mémoires. C’est dommage mais c’est un problème que j’ai déjà pu rencontrer avec d’autres séries sur Apple TV+…

 

Note : 4/10. En bref, cela part d’un bon sentiment mais cela ne fonctionne pas vraiment. Dommage. 

Disponible sur Apple TV+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article