Critique Ciné : Des Vampires dans le Bronx (2020, Netflix)

Critique Ciné : Des Vampires dans le Bronx (2020, Netflix)

Des Vampires dans le Bronx // Osmany Rodriguez. Avec Jaden Michael, Gerald W. Jones III et Gregory Diaz IV.

 

Des Vampires dans le Bronx est un film plus intelligent qu’il ne le laisse entrevoir. En effet, sous couvert d’une histoire d’horreur, Des Vampires dans le Bronx parvient à raconter le problème de la gentrification du Bronx et le fait que les populations historiques sont déracinées de leur propre quartier. Ici les riches sont représentés par des vampires pendant que des enfants tentent de se battre afin de sauver leur quartier de cette invasion. C’est donc un film plus intelligent qu’une simple aventure horrifique qui a ses moments de comédie plutôt sympathiques. Au fond, Des Vampires dans le Bronx reste donc un film qui a de quoi faire réfléchir mais qui se permet de le faire au travers du prisme d’une comédie d’horreur qui ne se prend jamais la tête. C’est d’ailleurs ce qui m’a le plus séduit ici alors que je m’attendais à une énième aventure ennuyeuse comme Netflix aime nous en proposer sur le petit écran. Grâce à une ambiance sympathique, le film peut se laisser regarder sans déplaisir tout en faisant réfléchir sur un sujet de société auquel nous sommes tous confrontés dans les grandes villes du monde. 

 

Dans le quartier du Bronx en pleine gentrification, trois ados culottés tombent sur un sinistre complet : on veut pomper la vie de leur chère communauté.

 

Des Vampires dans le Bronx commence alors comme une petite série B plutôt efficace avec une ambiance bien à lui. Si le ventre mou du film laisse celui-ci errer un peu dans tout un tas de séquences horrifiques prêtant plus à rire qu’autre chose, il n’en reste pas moins fidèle à son précepte de départ. On est certes loin de Vampires de John Carpenter ou même Un vampire à Brooklyn et d’autres comédies et films d’horreur du genre mais il y a finalement derrière l’innocence de ces gosses et l’ambiance générale quelque chose qui saura remplir une soirée pluvieuse où il n’y a rien d’autre à faire à part regarder la télévision. Les ficelles sont à tous les étages mais les gosses sont attachants pendant que les adultes incarnent tous les poncifs du genre. Les clins d’oeil sont nombreux et les références plutôt bien senties faisant finalement le résultat que j’attendais en le laissant trimbaler au beau milieu du Bronx avec des gosses et des vampires. En gardant à l’esprit que le film doit séduire tout le monde, il propose alors au téléspectateur à la fois quelque chose d’amusant pour les ados et les enfants tout en ajoutant un sous texte intelligent pour les plus adultes. 

 

Note : 6.5/10. En bref, une agréable surprise vampirique. 

Date de sortie : 2 octobre 2020 - Directement sur Netflix

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article