Critiques Séries : Lovecraft Country. Saison 1. Episode 8.

Critiques Séries : Lovecraft Country. Saison 1. Episode 8.

Lovecraft Country // Saison 1. Episode 8. Jig-A-Bobo.

 

Ils ont tué Emmett Till et forcément, cela ne peut que jouer en la faveur de cet épisode de Lovecraft Country. Tic, Leti, Diana et Ruby découvrent ici l’impact que le meurtre d’un enfant de 14 ans peut avoir sur toute une communauté. Une fois de plus, Lovecraft Country parvient à capturer quelque chose d’étonnant en jonglant entre le récit et les éléments narratifs de la série. La brutalité du meurtre permet aussi de rappeler que la série est à la fois quelque chose de riche en émotions mais aussi une série qui aime impacter le téléspectateur. Un personnage le dit si bien dans cet épisode : la seule chose qui reste à faire c’est prier. Pour Diana, qui pense qu’un shérif a tué son père, qui n’a pas vu ou entendu parlé de sa mère depuis des jours, qui a récemment perdu son meilleur ami, la journée n’est pas au beau fixe. Avec toute cette histoire, Lovecraft Country continue de rappeler l’importance que la série a sur les sujets actuels et notamment celui des afro-américains face au racisme persistant sur le sol américain. On sent l’engagement de Jordan Peele avec sa série mais sans pour autant le faire de façon aussi niaise qu’il avait pu le faire dans Twilight Zone.

 

L’une des grandes forces de Lovecraft Country est clairement son casting. Tous les acteurs et toutes les actrices de la série apportent quelque chose de fort et de riche en émotions qui me fascine depuis le départ (et je dirais surtout depuis l’épisode 3). En gérant ici les conséquences de la mort d’un enfant sur toute une communauté, Lovecraft Country rappelle qu’elle n’est pas qu’une série fantastique avec des trucs pas toujours très sympathiques à voir lorsque l’on mange mais aussi une série avec quelque chose de riche derrière, notamment sur le débat qu’elle s’impose et propose au téléspectateur. 

 

Ne connaissant pas le Lovecraft Country original, je dois avouer que cette série est en tout cas tout ce que j’avais envie d’en attendre avec un regard porté sur le matériel d’origine qui s’avère aussi fascinant que percutant. Au delà de certaines séquences, cet épisode de Lovecraft Country est probablement l’un des plus importants à mes yeux. Le côté terrifiant de la série continue de se faire sa place tout en abordant des sujets forts et touchants. Le mélange est une fois de plus réussi et je dois avouer que j’attends de voir avec impatience la suite de la saison.

 

Note : 9/10. En bref, un épisode fascinant et terrifiant. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article