Critiques Séries : neXt. Saison 1. Episodes 2 et 3.

Critiques Séries : neXt. Saison 1. Episodes 2 et 3.

neXt // Saison 1. Episodes 2 et 3. File #2 / Files #3.

 

Pourquoi dans toutes les séries de network il y a un gamin insupportable dont l’histoire ne fait que créer un problème narratif. Le premier épisode de neXt parvenait à créer une aventure assez efficace où le peu de temps morts provenait de l’histoire du gamin. Le second épisode met un gros coup de frein à l’histoire afin de clairement remplir des épisodes. neXt est une bonne idée mais j’ai presque l’impression qu’elle n’aurait de l’intérêt que pour un film tant la série a freiné énormément son récit. Ces deux épisodes reprennent donc les événements du premier épisode tout en développant un peu plus les relations entre chacun des personnages. Le fait est que neXt se transforme rapidement en une série aux épisodes indépendants mais liés les uns aux autres ce qui garde tout de même l’oeil du téléspectateur ouvert. Le fait qu’il y ait un être humain responsable de ce qui se passe permet enfin de voir où la série veut nous emmener mais je suis presque déçu que cela soit le cas et que neXt ne transforme pas son récit en Terminator nouvelle génération. 

 

D’ailleurs, neXt fait très bien référence à Skynet dans le second épisode au détour d’une ligne de dialogues anodine. Dans le troisième épisode c’est une référence à ces fameux « chien robot » que l’on avait pu voir notamment dans Black Mirror et qui sont une réalité. Dans un sens, j’apprécie les clins d’oeil que neXt tente de faire mais il aurait été intelligent de mieux les intégrer et ne pas donner l’impression qu’ils sont là pour le côté meta. La question est de savoir désormais pourquoi quelqu’un veut s’en prendre à Shea, son fils et ses amis. Toutes les révélations que neXt fait de façon anodines restent agréables à suivre mais en ces temps de pénurie, voilà une série qui reste malgré tout divertissante. Notamment dans l’épisode 3 quand Ethan est déclaré comme une personne disparue alors qu’il est avec son père. L’intrigue reste assez générique dans sa façon d’être déroulée au téléspectateur mais elle est assez efficace malgré tout. 

 

D’une certaine façon, neXt ne brille pas mais parvient à être plus ou moins ce que l’on pouvait attendre d’une série de network avec un point de départ comme celui-ci. Je trouve juste dommage que les « cas » de la semaine manquent cruellement de bons dialogues. Tout donne l’impression d’être automatique sans surprises et la mise en scène n’aide pas non plus. neXt ressemble alors à de nombreuses séries policières sans originalité. Je ne sais pas quoi attendre de la suite de neXt mais j’espère juste qu’ils vont utiliser un peu mieux la technologie pour créer des séquences terrifiantes. Notamment avec l’histoire de l’alerte enlèvement, je trouve que la série ne va pas suffisamment loin dans la perversité du système et du coup tout est prévisible.

 

Note : 4.5 et 5/10. En bref, neXt reste honorable mais tout est trop prévisible et c’est dommage…

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article