Critiques Séries : The Walking Dead: World Beyond. Saison 1. Episodes 4 et 5.

Critiques Séries : The Walking Dead: World Beyond. Saison 1. Episodes 4 et 5.

The Walking Dead: World Beyond // Saison 1. Episodes 4 et 5. The Wrong End of a Telescope / Madman Across the Water.

 

Il fallait tout de même s’attendre à ce que The Walking Dead: World Beyond fasse quelque chose d’intéressant à un moment donné et « The Wrong End of a Telescope » parvient à améliorer certains problèmes de la série. Après trois épisodes remplis de choix narratifs douteux et de personnages développés à la truelle, la série commence enfin à révéler quelque chose de plus efficace dans sa façon de dérouler le récit. Disons que pour une fois, la série parvient à trouver un bon équilibre avec une tension intéressante sans pour autant que cela ne soit brillant non plus. Il y a toujours des choix stylistiques assez étranges mais l’épisode permet tout de même de faire avancer les choses. Peut-être aussi car cet épisode est un peu plus libre que les précédents par rapport au développement des personnages et des intrigues. En évitant de parler du passé (qui reste ennuyeux à souhait), la série peut ici surtout nous dire ce qui se passe pour les personnages actuellement. 

 

Certaines séquences « horrifiques » sont un peu plus efficaces et permettent de trouver un juste équilibre entre la série sur l’apocalypse qui discute de la situation de l’être humain et quelque chose de plus proche de l’univers du monde des films et séries de zombies. Certaines scènes (comme avec le loup) ne sont pas braillantes mais le reste trouve un bel équilibre. Après tout, une série sur les zombies doit parler d’apocalypse et créé ce sentiment là. Alors que le groupe est désormais un peu en manque de réserves, il faut trouver de la nourriture et ils jettent leur dévolue sur un ancien lycée. Bon, on sent que tout cela est fait aussi car ce sont des ados principalement et qu’il faut reconnecter leur monde à celui des ados dans le notre. Mais le petit voyage est amusant et assez bien géré afin de créer une certaine tension palpable. L’histoire de Silas et Iris continue d’être un point fort de la série que j’avais déjà retenu dans l’épisode 3 alors que Huck et Hope n’évoluent pas vraiment. 

 

Le fait que The Walking Dead: World Beyond reste parfois un peu en suspend n’est pas sans rappeler certaines saisons ennuyeuses de la série mère… « Madman Across the Water » de son côté tente de poursuivre les bonnes idées du précédent sans trop faire d’efforts non plus. Il y a plus d’action aussi ici car les personnages ont déjà été introduits durant la première moitié de la saison. On se concentre donc sur des intrigues qui ne sont pas sans rappeler à mes yeux ce que Fear the Walking Dead avait pu faire dans sa première saison. Il y a le même sentiment d’échec par moment et de réussite à d’autres. Tout n’est pas à jeter dans The Walking Dead: World Beyond et le fait d’en apprendre un peu plus sur Elton démontre que les personnages ne sont pas tous inintéressants. C’est d’ailleurs la meilleure partie à mes yeux de cet avant dernier épisode de la saison. Ses dix minutes d’histoire dans l’épisode sont plus intrigantes que toute l’histoire de Wold Beyond. Ce qui est assez étrange étant donné que l’on devrait plus s’intéresser au présent qu’au passé. 

 

Je me demande bien ce que The Walking Dead: World Beyond a encore en stock pour nous afin de conclure sa saison mais je ne me fais pas trop d’illusions non plus. Malgré les qualités de ces deux épisodes j’ai malgré tout assez peur de voir le tout tomber sur des os à nouveau et donc finir en eau de boudin. 

 

Note : 5/10. En bref, The Walking Dead: World Beyond s’améliore mais je reste sur mes gardes. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article