Critique Ciné : Death of Me (2020)

Critique Ciné : Death of Me (2020)

Death of Me // De Darren Lynn Bousman. Avec Maggie Q, Luke Hemsworth et Alex Essoe.

 

On ne peut pas dire que Darren Lynn Bousman soit le réalisateur de films d’horreur de rêve. Avec Death of Me, le problème c’est qu’il n’y a aucune fluidité dans le récit. Entre les hallucinations et la réalité, on a du mal à voir ce que le film veut nous raconter et la mélasse dans laquelle il s’embourbe devient ennuyeuse à la fin. Maggie Q (Nikita) est pourtant une actrice parfaite pour ce genre de rôles. Ce qui ne fonctionne pas dans Death of Me c’est le fait que tout est trop prévisible alors que comme par hasard Neil, le mari, a filmé tout ce qui s’est passé durant cette fameuse nuit de beuverie. Alors le film s’engage par la suite sur trouver ce qui s’est passé et pourquoi Neil a étranglé et tué Christina. Dans tout un tas de retournements de situation tous tarabiscotés, Death of Me cherche clairement du côté de Blumhouse et ses productions d’horreur semi-fantastiques mais visuellement, Darren Lynn Bousman nous impose une fois de plus ce visuel dé caméscope numérique des années 2000 où toutes les couleurs sont désaturées. C’est laid ! 

 

Un couple en vacances se réveille un lendemain de beuverie sans aucun souvenir de leur soirée. En regardant les images qu'ils ont filmées, ils découvrent qu'ils ont participé à un rituel qui se terminait pas l'assassinat de la femme par son mari... alors qu'elle est en vie.

 

Death of Me lorgne clairement du côté de La Plage (avec Leonardo Dicaprio), notamment lorsque Neil s’ouvre le ventre pour en faire ressortir ses intestins. Si ce n’est pas un « remake » assumé, pour moi il y a pas mal de similitudes. On mélange alors tous les ingrédients pour tenter d’en faire une sauce pour séduire un maximum de spectateur. Death of Me lorgne aussi du côté de The Wicker Man (et on est loin de ce que la série de HBO, The Third Day, a pu faire récemment). Le scénario passe plus de temps à se prendre les pieds dans le tapis plutôt que de réellement faire des propositions. Le point de départ à la Very Bad Trip a de quoi amuser et le reste tout autant. Mais parfois quand les films d’horreur sont mauvais, ils peuvent prêter à rire et Death of Me n’a pas cet avantage. Tout est au premier degré, sans réelles surprises. Pauvre Maggie Q, je pense que l’actrice méritait bien alors qu’elle est plutôt bonne cliente dans ce registre. Et Luke Hemsworth n’a clairement pas le talent de ses deux petits frères à l’écran. Ça cabotine à tous les étages.

 

Note : 3/10. En bref, un raté visuel et narratif. 

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article