Critique Ciné : Jiu Jitsu (2020)

Critique Ciné : Jiu Jitsu (2020)

Jiu Jitsu // De Dimitri Logothetis. Avec Nicolas Cage, Alain Moussi et Marie Avgeropoulos.

 

Vous rêviez de Pretator rencontre Mortal Kombat ? Jiu Jitsu l’a fait pour vous. C’est Dimitri Logothetis , responsable du reboot de la franchise Kickboxer qui retrouve son acteur fétiche Alain Moussi dans cette aventure aussi surréaliste que fun. Jiu Jitsu nous plonge dans une aventure fantastique d’action qui passe par tous les poncifs du genre. Bizarrement, cette histoire fonctionne suffisamment pour se laisser suivre jusqu’au bout sans peine. Tout cela malgré une post-production dégueulasse (les effets spéciaux des coups de feu m’ont parfois achevé d’un fou rire) et l’excès de slow motion. Mais Dimitri Logothetis a des idées (comme la caméra qui se substitue à un personnage) et cela fonctionne par moment pour nous offrir le divertissement attendu. Jiu Jitsu s’amuse avec le spectateur autour de cet alien tout aussi moche que pas mal de séquences du film. Jiu Jitsu est adapté d’un roman graphique du réalisateur et son co-scénariste qu’ils adaptent pour le (grand) écran et l’on retrouve en grande partie l’ambiance de Predador en ajoutant à cela les arts martiaux. 

 

Un ancien ordre de combattants experts du Jiu Jitsu doit faire face à un extraterrestre vicieux afin de protéger la Terre. L'avenir de l'humanité repose sur eux...

 

Alan Moussi s’en sort plutôt bien dès qu’il faut entrer au coeur de l’action mais ce n’est pas lui qui fait le plus plaisir à voir. C’est en effet Wylie, incarné par un Nicolas Cage toujours aussi habité par ses rôles. L’acteur semble choisir les rôles qui l’amusent le plus et avec Jiu Jitsu il est clair qu’il prend son pied. Bien qu’il n’ait probablement pas passé beaucoup de temps sur le tournage, Dimitri Logothetis en fait bon usage et l’acteur s’offre ici l’un de ses meilleurs rôles depuis Mandy (et Color from Out of Space). Jiu Jitsu n’est pas vraiment connecté à une sorte de réalité que l’on connait et mélange tout un tas de genres cinématographiques mais c’est suffisamment fun pour nous offrir un divertissement efficace. Derrière des trucs dégueulasses et presque vintage dans la mise en scène, Jiu Jitsu fait revivre ce cinéma d’action décomplexé et fauché des années 80/90 qui fait du bien à voir. Surtout quand globalement on sent la volonté de créer une expérience. En s’éloignant du réalisme, Jiu Jitsu fonce à toute berzingue vers les exagérations les plus folles.

 

Note : 6/10. En bref, une bonne surprise avec Nicolas Cage qui s’éclate en maître des arts martiaux. 

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article