Critique Ciné : The Craft 2, les nouvelles sorcières (2020)

Critique Ciné : The Craft 2, les nouvelles sorcières (2020)

The Craft 2 : les nouvelles sorcières // De Zoe Lister-Jones. Avec Cailee Spaeny, Gideon Adlon et Lovie Simone.

 

Lorsque j’étais adolescent, j’ai toujours été friand de films d’horreur et Dangereuse Alliance (The Craft) était une sorte de petit plaisir coupable que j’avais beaucoup aimé. The Craft 2 reprend le même principe mais avec des propos un peu plus engagé : féminisme, homosexualité, etc. Zoe Lister-Jones (Anna et Ben, Woman Up), plus connue pour ses rôles dans des sitcoms américaines, se retrouve donc à la tête de cette nouvelle aventure de The Craft produite par… Blumhouse. Dangereuse Alliance était un film fort qui mettait en scène des femmes de pouvoir face au harcèlement dans leur école. Il y avait donc quelque chose de fort à remettre au goût du jour et je dois avouer que The Craft 2 est une bonne surprise à laquelle je ne m’attendais pas du tout. Notamment car j’avais peur que Blumhouse soit responsable d’un fiasco à vouloir toujours tout refaire dans le genre horrifique. Bien que les personnalités de chacun soient clairement influencées par des stéréotypes en tout genre, et notamment sur l’esprit compétitif de l’amitié entre filles, cette suite parvient à prouver qu’elle est une suite (et une suite solide) et pas un remake (et le clin d’oeil final le démontre à merveille).

 

L'introvertie Hannah arrive dans un nouveau lycée. Elle se lie d'amitié avec trois autres camarades. Les jeunes femmes commencent à pratiquer la magie et invoquent les plus puissants esprits afin de transformer leurs rêves en réalité.

 

Zoe Lister-Jones va chercher les influences où elle peut et notamment chez Carrie. Outre le pouvoir de télékinésie de Lily introduit rapidement dans le film, il y a d’autres séquences qui ont clairement été inspirées par le film de Brian de Palma (et le roman de Stephen King). Le fait que cette suite mette un peu moins de temps à introduire les pouvoirs et à créer de l’empathie autour de la sorcellerie permet de se concentrer sur les éléments les plus intéressants : les personnages. Et les relations qui vont avec, les mystères et la façon d’utiliser les pouvoirs des filles. Dans le genre de la sorcellerie sur les écrans, The Craft 2 a de quoi entrer en compétition avec Les Nouvelles Aventures de Sabrina sur Netflix à la différence près que les deux fictions ne sont pas mises en scène de la même façon et fort heureusement pour The Craft 2 car l’ambiance filmée au cul de bouteille ce n’est pas ce que j’attendais. Ainsi, The Craft Legacy est donc une agréable surprise où les personnages sont attachants et l’histoire se suit sans aucun déplaisir. Je serais presque prêt à en redemander… avec les anciennes et les nouvelles sorcières de The Craft histoire de conclure le tout. 

 

Note : 6.5/10. En bref, une agréable surprise inattendue. 

Le film devait sortir le 28 octobre 2020 au cinéma. Suite au confinement, aucune nouvelle date de sortie n’a pour le moment été décidée. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article