Critiques Séries : Fargo. Saison 4. Episode 11 (season finale)

Critiques Séries : Fargo. Saison 4. Episode 11 (season finale)

Fargo // Saison 4. Episode 11. Storia Americana.

SEASON FINALE

 

Ce dernier épisode de Fargo n’est peut-être pas celui dont j’avais rêvé. Il n’est pas catastrophique mais il n’est pas à la hauteur de l’épisode précédent qui pour le coup était brillant à sa façon (et même le 4.08 par son originalité). C’est aussi l’épisode le plus court de la saison et je ne peux pas en vouloir à la durée pour autant car sa durée est plutôt logique car tout se conclut rapidement. Mais ce dernier épisode se fait sans grands moments et quelques surprises seulement. Disons que Fargo manque cruellement de choses à raconter dans ce dernier épisode, ce qui implique forcément une durée limitée. L’épisode conclut les dernières intrigues de la saison avec plusieurs scènes, plus ou moins longues, qui s’enchaînent de façon pourtant assez fluides. L’intrigue de la saison est donc conclut, plus ou moins bien mais Fargo nous réserve aussi quelques petites surprises bienvenues qui permettent de nous rappeler que les actions ne sont pas toujours prévisibles.

 

Cependant, peu de choses dans cet épisode ont un vrai effet de surprise. Dans sa façon d’entreprendre la conclusion, Fargo échoue donc en partie. Mais il y a des surprises bienvenues et notamment celle de Josto. Je dois avouer que je ne m’attendais pas spécialement à une telle conclusion de son histoire. La série vient donc nous rappeler que Schwartzman est l’un des meilleurs atouts de la saison 4 une fois de plus. Et avec la mort de Gaetano dans l’épisode précédent, la chute de Josto était presque inévitable. Mais elle est réussie aussi. Avait-on cependant besoin d’une saison entière pour venir à bout de cette intrigue ? J’en suis moins sûr. Surtout que la série prend énormément de temps pour installer sa conclusion, comme si elle avait un timing à respecter : celui de faire un épisode un minimum « long ».

 

Fargo continue malgré tout de me fasciner par sa façon de faire. La mise en scène est une force dans cette série et reste un point intéressant ici qui nous offre de très beaux moments une fois de plus. Ethelrida de son côté est de retour mais pas à la place que j’aurais imaginé. Peut-être est-ce aussi une des déceptions de ce final, mais Fargo a quand même réussi à nous offrir tout un tas de belles surprises qui permettent d’offrir de belles conclusions. Si ce n’est pas avec le scénario, au moins avec la mise en scène soignée, la musique utilisée. D’ailleurs, la musique de cet épisode est vraiment raccord avec tout ce que l’on peut attendre de Fargo aussi. C’est presque un gimmick qui devient prévisible, comme le reste de cet épisode. La conclusion n’a pas la fraicheur des débuts de la série car l’on est un peu habitué à la façon dont le récit évolue habituellement. En recréant des éléments que l’on a déjà vu précédemment dans la série, des schémas narratifs, cette saison n’a pas été aussi originale que les précédentes. Un peu à la manière de la saison 3.

 

Note : 5.5/10. En bref, une conclusion semi décevante par son côté prévisible et le peu de choses que ce final a à nous délivrer. Pour autant, la mise en scène et la bande originale font un travail brillant pour nous tenir en haleine.

Disponible sur Salto

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

S
J'espère que n'as pas zappé le générique final, il y a une grosse surprise.
Personnellement, j'ai préféré de très loin cette quatrième saison à la troisième.
Répondre
D
Oui la saison 4 est bien meilleure mais elle reprend aussi parfois certaines erreurs (au début) de la saison 3