Critiques Séries : His Dark Materials - A la croisée des mondes. Saison 2. Episode 1.

Critiques Séries : His Dark Materials - A la croisée des mondes. Saison 2. Episode 1.

His Dark Materials // Saison 2. Episode 1. The City of Magpies.

 

La première saison de His Dark Materials avait ses faiblesses. Mais je préfère être prudent quant à cette nouvelle saison qui s’ouvre sur de nouvelles intrigues qui ont des qualités car cela peut aussi rapidement devenir un enfer. Dans ce premier épisode, His Dark Materials nous embarque pour Cittàgazze, la ville aperçue par Asriel dans les aurores boréales et où Lyra et Pan se retrouvent après la traversée. Avec ce nouveau monde, il y a donc de nouvelles règles. Alors que la série nous habituait l’an dernier à un lieu et des personnages, cette saison nous plonge dans une nouvelle direction. Ce nouveau monde a donc sa propre logique : pas d’adultes, pas de démons. La série prend alors aussi ce temps pour développer la relation entre Lyra et Will, nouvellement rencontrés. Cet épisode nous déroule aussi une sorte de récit à la Peter Pan qui a de quoi faire rêver et faire évoluer la saison dans une direction plaisante tout en reprenant toutes les belles qualités de la première saison. A commencer par le visuel qui continue d’être impressionnant. 

 

Dans toute cette histoire, je dois avouer que His Dark Materials apporte avec cet épisode un peu de chaleur et de légèreté bienvenue. Cela change de cette ambiance souvent froide et terrifiante qui s’installait dans les rues poisseuses de Londres (et dans le monde de la première saison). La ville Méditerranée apporte donc une chaleur nécessaire, d’autant plus qu’avec ces temps maussades, cela réchauffe aussi le coeur du téléspectateur. Tout cela permet donc la rencontre des enfants et de nous embarquer pour de nouvelles aventures. L’épisode ne fait pas grand chose si ce n’est installer des personnages et une potentielle aventure à venir. 

 

Pendant ce temps, Mrs Coulter continue ses aventures tordues de son côté dans une ambiance légèrement plus sombre mais plus chaleureuse aussi. On est passé du froid de la première saison à quelque chose de plus chaleureux ici malgré tout. Avec le Magisterium, Mrs Coulter reste aussi une femme forte et de poigne. Sa façon de manipuler les gens est l’un des attraits de cette série et bien que ce premier épisode soit aussi calme, il introduit un climat qui me plait presque plus que celui de la première saison. Tout cela si tant est que les scénaristes puissent mieux gérer le récit. Par ailleurs, His Dark Materials a déjà été renouvelée pour une saison 3. 

 

Note : 6.5/10. En bref, une introduction qui donne envie de revenir voir ce que la saison a dans le ventre. 

Disponible sur OCS US+24

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article