Critiques Séries : His Dark Materials - A la croisée des mondes. Saison 2. Episode 2.

Critiques Séries : His Dark Materials - A la croisée des mondes. Saison 2. Episode 2.

His Dark Materials, à la croisée des mondes // Saison 2. Episode 2. The Cave.

 

Cette saison est une véritable amélioration par rapport à la première. Le premier épisode nous embarquait dans de nouvelles aventures, dans un nouveau lieu avec de nouveaux personnages mais surtout avec une ambiance beaucoup plus lumineuse que celle de l’an passé. Dans « The Cave », Lyra va en apprendre un peu plus sur Dust et rencontrer à la fois un ennemi et un allié, permettant ainsi de créer de nouveaux enjeux pour la saison. 

 

C’est en tout cas une histoire si étrange mais belle et fascinante. Un épisode comme celui-ci démontre parfaitement à quel point His Dark Materials est une série singulière mais aussi à la narration complexe et soignée. Le concept de Dust avait été jusqu’à présent plus ou moins confiné dans le monde fantastique de Lyra. Cet épisode nous permet de voir que cela va beaucoup plus loin avec une présence aussi dans notre monde à nous. Ce que Lyra appelle Dust est chez nous ce que l’on appelle la matière à l’origine de l’univers. La série ajoute une texture assez moderne à son récit sans pour autant détruire tout ce qui a été fait auparavant. Dust est donc la grande histoire de ce second épisode, aidée par la présence d’un nouveau personnage : Mary Malone (incarnée par Simone Kirby). Le casting de His Dark Materials continue d’être clairement une force de la série.

 

Dans une série où les adultes ont souvent des motivations étranges par rapport aux enfants, l’histoire de Mary permet d’apporter un peu de gentillesse dans ce monde adulte fourbe que l’on nous présente depuis le départ. Pourtant, avec la façon dont Lyra s’est émancipée, il est presque facile d’oublier qu’elle est encore une enfant. L’épisode vient alors nous le rappeler et s’en amuse intelligemment. Notre monde, dépeint dans cet épisode, permet aussi de raccrocher autrement l’histoire de His Dark Materials à l’univers fantastique développé depuis la saison 1. Bien entendu, His Dark Materials n’oublie pas non plus Mrs Coutler qui est toujours aussi fabuleuse. La façon dont Ruth Wilson donne corps au personnage est vraiment un point qui me fascine et me captive depuis le début. Je me demande ce que la suite de la saison nous réserve mais force est de constater que cet épisode était parmi les meilleurs de la série. 

 

Note : 8/10. En bref, His Dark Materials continue d’étendre et explorer son univers de façon soignée et intelligente. 

Disponible sur OCS US+24 ​​​​​​​

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article