Critiques Séries : Professionals. Saison 1. Episodes 1 et 2.

Critiques Séries : Professionals. Saison 1. Episodes 1 et 2.

Professionals // Saison 1. Episodes 1 et 2. Snipe Hunt / Entanglements.

 

Quelle galère ce truc ! Créée par Jeff Most (The Crow, L’expert), Professionals est une série d’action produite avec les pieds qui dès le départ donne l’impression d’être revenus dans les années 80/90. Mais pas dans le sens de la bonne nostalgie qui pullule sur les écrans actuellement. Le scénario de ces deux premiers épisodes est clairement digne d’une série amateur qui aurait été tournée pour Youtube et pas vraiment pour un produit qui donne envie de prolonger l’aventure. Pourtant, le point de départ de Professionals aurait pu donner quelque chose d’original à développer mais rien ne fonctionne et tout est en carton pâte. J’avais plaisir à retrouver Tom Welling (Smallville) et Brendan Fraser (La Momie) mais ces deux donnent l’impression de ne plus être de vrais acteurs qui incarnent alors des versions clichées de leurs personnages dans des décors complètement ridicules. Quand on est français et que l’on voit la façon dont est recréé la Guyane française, on a l’impression que les américains nous voient comme des gens vivant encore au Moyen Âge…

 

Après que son satellite médical avancé ait explosé lors de son déploiement, le billionnaire et juriste Peter Swann, avec sa fiancée, Dr Graciela « Grace » Davila, vont se tourner sur un ancien officier des services secrets pour enquêter.

 

Le scénario est bourré de stéréotypes en tout genre et navigue dans des eaux troubles. On ne sait pas ce que Professionals veut réellement faire de son précepte de départ en nous trimbalant dans tous les sens. Les dialogues sont quant à eux plus que pauvres où l’on résout des problèmes simplement envoyant trois millions de dollars dans tous les sens. Professionals ressemble à un produit Michael Bay sans les moyens. Les épisodes ont clairement raboté les coûts dans tous les sens (peut-être pour payer aussi le salaire de nos deux têtes d’affiche). Les explosions sont ridicules, les intrigues sont surréalistes et tout le monde semble sortir d’un magazine GQ. Brendan Fraser de son côté a le mérite d’être un peu plus agréable à suivre que le reste du casting qui se moque complètement du téléspectateur.

 

Même le remake de MacGyver et de Magnum P.I. sont meilleurs que ce projet bordélique qui n’a aucun sens. Avec un casting qui ne sait clairement pas dans quelle direction aller, une photographie dégueulasse (ainsi qu’une mise en scène ridicule), des décors sans intérêt et une intrigue qui ne mène nulle part voici un produit à jeter à la poubelle. Je me demande comment en 2020 on peut encore oser se dire qu’une série de cette acabit est faite pour être diffusée. L’idée était bonne mais rien ne fonctionne et Professionals finie donc par devenir une perte de temps colossale à laquelle je ne m’attendais pas forcément. J’ai eu énormément de mal avec le premier épisode mais alors le second avec le rappeur, je dois avouer qu’il a finit de m’achever. Peut-être que certains trouveront ici quelque chose de quoi ils pourront rire mais même de ce point de vue là, en regardant pour me moquer, je n’y arrive pas.

 

Note : 2/10. En bref, quelle galère !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article