Critiques Séries : Side Hustle. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Side Hustle. Saison 1. Pilot.

Side Hustle // Saison 1. Episode 1. Start Hustling.

 

Avec Side Hustle, Dave Malkoff (Henry Danger, Victorious) continue son business judicieux des comédies pour jeunes ados. Le point de départ de Side Hustle est sacrément tordu et donne l’impression qu’ils voulaient faire un 2 Broke Girls moins vulgaire et plus ados. Annie LeBlanc (Chicken Girls, Spring Breakaway) est une jeune Youtubeuse et actrice connue. D’ailleurs, il s’agit de l’une des adolescentes les plus connues d’après Business Insider (notamment car elle fait des vidéos Youtube depuis l’âge de 4 ans). J’avais envie de trouver Side Hustle sympathique mais il n’y a rien de réellement drôle ou satisfaisant dans ce premier épisode. La série mélange tout un tas d’ingrédients en espérant tirer le gros lot comique à de nombreuses reprises. Pourtant, l’alchimie entre Annie LeBlanc et Jayden Bartels (Coop & Cami Ask the World) fonctionne et donne l’impression que ce sont de vraies amies - ce qui reste important pour une série sensée les présenter comme les meilleures amies -. 

 

Lex, Presley et leur ami excentrique Munchy se retrouvent dans une situation délicate à la suite d'un qui a détruit le bateau appartenant au père de Munchy. Ils doivent trouver rapidement comment gagner de l'argent afin de réparer les dégâts.

 

Les rires en fond sont par moment un peu étranges et cassent l’idée que certaines scènes veulent créer. D’autant plus que les décors, un peu vieillots par moment, ne permettent pas de toujours de se sentir pleinement dans le délire. Comme lorsque Lex, Presley et Munchy vont dans le magasin de prêt à porter et se retrouvent dans des robes en laine dégueulasses. Side Hustle est une série qui sera probablement amusante pour les fans d’Annie LeBlanc mais pour moi je passe complètement à coté. Peut-être ai-je perdu mon esprit d’ados que je pensais encore présent en me lançant dans cette aventure. Mais le scénario manque cruelle de séquences hilarantes et de dialogues mémorables. Sans parler des personnages secondaires, tous plus stéréotypés les uns que les autres. J’ai bien conscience que Side Hustle ne soit pas une série sensée être brillante mais quoi qu’il en soit je ne serais pas au rendez vous pour la suite.

 

Note : 3/10. En bref, Side Hustle c’est un peu le 2 Broke Girls des ados. Mais je n’ai pas été sensible. Désolé. 

Prochainement sur Nickelodeon

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article