Critiques Séries : The Undoing. Saison 1. Episode 4.

Critiques Séries : The Undoing. Saison 1. Episode 4.

The Undoing // Saison 1. Episode 4. See No Evil.

 

Alors que dans l’épisode précédent, Grace se révélait être potentiellement une suspecte, cet épisode vient se concentrer un peu plus sur d’autres personnalités et notamment Jonathan. Ce dernier est un vrai malin et il le démontrera jusqu’à la dernière seconde de cet épisode. Une fois sorti de prison, Jonathan utilise à son avantage tout ce qu’il peut afin de démontrer qu’il n’est pas le tueur. Pour autant, avec les retournements de situations actuellement, je me demande si au fond il n’est pas le tueur. On peut enfin comprendre pourquoi ses anciens collègues l’ont décrit comme quelqu’un qui est capable d’avoir des relations manipulatrices et inappropriées avec la famille de ses patients. 

 

Quand Grace se retrouve à se balader avec Jonathan et que ce dernier lui prend la main, après que Grace lui ait dit que leur mariage était terminé alors il se passe quelque chose d’intéressant : il la sert dans ses bras, créant une relation une fois de plus toxique où il cherche à manipuler. Comme lorsque Grace se retrouve à l’hôpital. Il entre sans avoir été invité et veut l’ausculter malgré les remontrances de Grace. La façon dont Grace est manipulée par son propre mari qu’elle veut rejeter est fascinante car David E. Kelley joue parfaitement avec les personnages et les relations au travers de dialogues et gestes qui ont du sens à l’écran. Comme lorsque Jonathan se pointe chez Fernando sans avoir été invité. Il y a dans tout ce que fait Jonathan quelque chose de terrifiant qui fait du personnage un suspect en or désormais.

 

Si la série abuse un peu et a du mal à rendre certaines choses croyables par moment, il n’en reste pas moins que The Undoing développe un récit réellement efficace. Jonathan avoue tout de même en direct à la télévision être amoureux d’Elena alors que sa femme Grace regarde l’interview et qu’il est dehors grâce à son père qui a payé le prix exorbitant de la caution. Il ne s’arrête jamais et va même jusqu’à dire qu’il imagine qui a tué Elena. Je me demande ce que le prochain épisode va nous révéler là dessus mais je suis plus que curieux de le découvrir. 

 

Note : 8/10. En bref, une fois de plus The Undoing maîtrise son récit même si tout est parfois un peu sans dessus dessous. 

Disponible sur OCS US+24

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article