Critiques Séries : The Undoing. Saison 1. Episode 5.

Critiques Séries : The Undoing. Saison 1. Episode 5.

The Undoing // Saison 1. Episode 5. Trial By Fury.

 

Cet épisode de The Undoing est au fond assez anecdotique. On passe une grande partie de l’épisode sur le procès de Jonathan mais la série nous révèle deux choses inattendues. Au départ je pensais que Grace était responsable de la mort d’Elena, notamment car elle avait des flashs au début de la série mais aussi car les vidéos surveillances la montrait pas loin de la scène de crime le soir du meurtre. Mais The Undoing a deux twists à nous délivrer dans cet épisode. Le premier c’est que Jonathan n’avait aucun remords lorsque sa soeur est décédée dans un accident (dont il en est partie responsable) et le second c’est que le marteau qui a tué Elena est caché dans la boite sensé avoir le violon de Henry. Ce twist de dernière minute apparaît presque absurde mais est justifié plutôt bien d’un point de vue narratif après l’état de Jonathan (qu’il aurait pu transmettre par capital génétique à son fils). On sait que Henry n’est pas forcément très bien face à ce qui se passe à cause de son père et The Undoing nous prépare le terrain depuis un moment quand on repense aux actions de ce jeune garçon.

 

Notamment quand il se retrouve dans le canapé une nuit car il n’arrive pas à dormir. Le fait qu’il ait pu tuer Elena est une raison suffisante pour nous dire que finalement Henry est responsable. C’est d’ailleurs un très bon twist qui cache un peu la série de direction alors que cet épisode ne fait en grande partie que stagner autour des thématiques que l’on suit depuis le début. Si The Undoing a su se conduire de façon assez soignée depuis le début, en dehors de la fin de cet épisode il ne se passe rien de bien palpitant. Le procès de Jonathan a beau être sympathique, ce n’est pas exceptionnel. Cela aurait pu être un épisode de n’importe quelle série judiciaire un peu simplette. 

 

Certaines scènes de cet épisode n’ont pas vraiment d’intérêt narratif non plus car elles ne sont pas suffisamment bien justifiées. Comme lorsque Jonathan faire passer des photos d’Elena dans la salle de réunion de son avocate. On a l’impression parfois que The Undoing veut nous dire plein de trucs mais n’en donne que des bribes avec l’idée que le téléspectateur est capable de tout deviner. Je ne sais pas trop où est-ce que The Undoing veut nous conduire mais la fin de cet épisode rend les choses un peu plus claires et surtout délivre un enjeu suffisant. Grace va-t-elle protéger son fils ? Si Jonathan apprend que son fils est responsable de la mort d’Elena, va-t-il le conduire à la case prison ou le protéger alors qu’il était amoureux d’elle ? Il y a plein de questions et de dilemmes familiaux à venir qui peuvent donner corps à quelque chose de bon mais tout ce que j’espère c’est que The Undoing arrête de stagner comme elle le fait dans cet épisode. Car cela gâche complètement le suspense et les dialogues que la série délivre.

 

Note : 5/10. En bref, en dehors du twist final inattendu, l’épisode ronronne. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Jouet Matheo 24/11/2020 13:03

Pas mal le blog :) passez me voir https://jouet-matheo.blogspot.com/