Critiques Séries : The Walking Dead: World Beyond. Saison 1. Episode 8.

Critiques Séries : The Walking Dead: World Beyond. Saison 1. Episode 8.

The Walking Dead: World Beyond // Saison 1. Episode 8. The Sky is a Graveyard.

 

Ce que j’ai encore du mal à cerner avec The Walking Dead: World Beyond c’est comment la série peut être aussi mauvaise et intéressante à la fois. Après que Silas ait décidé de partir, notre groupe de personnages est maintenant divisé en deux. Elton a choisit de le suivre et Hope avait enfin révélé à ce dernier la vérité sur sa mère. Bon, si les personnages ont des choses qui évoluent dans leurs rangs, la série a souvent du mal à rendre le tout particulièrement intéressant. A la fin de cet épisode, on découvre que Huck est la fille d’Elizabeth Kublek et espionne notre groupe de personnages depuis le début de la saison. Tout cela pour le compte de la CRM. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à un tel revirement de situation et que cela nous laisse imaginer une suite assez palpitante pour les deux derniers épisodes de la saison. 

 

Pourtant, The Walking Dead: World Beyond continue de discuter encore et encore. C’est un échec total d’un point de vue des dialogues qui sont tous plus ennuyeux les uns que les autres. Si l’on comprend enfin le passé de Silas, c’est là aussi quelque chose que je n’attendais plus et qui arrive à un moment où l’on sent que la série ne sait plus du tout quoi faire. Les flashbacks sont lents, ennuyeux et ne parviennent donc pas à me garder réellement intéressé par ce qui se passe. Le fait est que The Walking Dead: World Beyond ne sait probablement pas comment faire pour devenir réellement intéressante et qu’elle tente tout un tas de choses avec l’espoir que cela fonctionne. 

 

Les discussions entre Felix, Iris, Hope, Elton et Huck sont toutes plus chiantes les unes que les autres car les scénaristes font dire des choses futiles à leurs personnages. Que vont-ils faire de Silas ? C’est une question qui n’a pas besoin de réfléchir durant un épisode entier. La série a encore une fois un immense problème de rythme. Elle avance doucement, trop doucement, pour que l’on ait envie de s’attacher à quoi que ce soit. Tout n’est pas mauvais dans cet épisode mais la lenteur des intrigues et l’arrivée de conclusions logiques devinées depuis longtemps ne permettent pas vraiment de s’engager…

 

Note : 4.5/10. En bref, la série démontre une fois de plus sa fainéantise. 

Disponible sur Amazon Prime Video

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article