Ici Tout Commence (TF1) : quand la cuisine rencontre le feuilleton quotidien

Ici Tout Commence (TF1) : quand la cuisine rencontre le feuilleton quotidien

Ici Tout Commence // Episodes 1 et 2. 

 

Disponibles en avant première sur Salto, les premiers épisodes de Ici Tout Commence ont piqué ma curiosité. J’ai raté le coche de Demain nous Appartient, le feuilleton de TF1 mais par curiosité je me suis laissé prendre au jeu de ce « spin off » indépendant. Coline Assous (Loue moi), Eric Fuhrer (Plus belle la vie) et Othman Mahfoud (Camping Paradis) nous plonge dans un soap un peu plus « jeune » que le premier de TF1 dans un cadre qui pour le coup fait rêver. Quand on regarde ces deux premiers épisodes, les images d’étudiants qui cuisinent et de plats donnent l’eau à la bouche. Avec un casting plus ou moins solide, la série parvient rapidement à introduire ses personnages et son univers. Le mélange de romance, thriller et comédie permet de créer quelque chose d’assez efficace durant les 26 minutes d’épisode quotidien. 

 

L’institut Auguste Armand est l’une des meilleures écoles de cuisine de France. Excellence, rigueur et discipline sont de mise dans cet établissement géré par une équipe de professionnels talentueux, reconnus et respectés. Un lieu clos qui va être le théâtre d’histoires d’amour contrariées et complexes, mais aussi de rivalités et de trahisons. Mais pour Maxime Delcourt et le reste des élèves de cette école prestigieuse, l'obectif est clair : devenir les futurs chefs étoilés de la gastronomie française. Et rien n’entachera leur motivation.

 

Ne me demandez pas de reprendre Demain nous Appartient, je n’ai jamais réussi à suivre la série mais Ici Tout Commence correspond pour le moment un peu plus à ce que j’ai envie de voir en ce moment. il y a un côté dépaysant dans cette école de cuisine et le côté « confiné » dans un seul lieu permet de passer un bon moment. Certains personnages du premier soap de TF1 sont passés dans Ici Tout Commence et parviennent alors à raccrocher des téléspectateurs. La cuisine en elle-même dans Ici Tout Commence a une part importante dans les intrigues. Si ces deux premiers épisodes se concentrent sur le concours que Maxime (entre autres) passe pour commencer son année scolaire, il y a une grande part de la série qui laisse libre court à l’art culinaire. Outre cet ingrédient non négligeable (même si l’on n’est pas dans Top Chef), la série développé des relations entre les personnages : Maxime et Salomé, la rivalité entre Rose et sa soeur Clotilde ou encore Noémie qui est hantée par un drame où Teyssier, le chef pâtissier semble avoir son mot à dire.

 

Petit à petit, Ici Tout Commence met toutes les chances de son côté en introduisant tout un tas d’intrigues différentes. Clément Rémiens qui incarne le héros de la série a quelque chose d’attachant. Son personnage a un vrai capital sympathie et son histoire fonctionne assez bien pour prolonger le côté romancé de la série. Le reste du casting est quant à lui aussi solide : Francis Huster, Catherine Marchal - récemment vue dans Bronx sur Netflix -, Frédéric Diefenthal. On sent que TF1 a mis des moyens dans Ici Tout Commence et cela se ressent à l’écran. Tout n’est pas forcément parfait mais j’ai trouvé de quoi occuper mes longues journées de confinement. 

 

Note : 5/10. En bref, je vais me laisser prendre au jeu la première semaine afin de voir si j’ai envie de poursuivre ou non l’aventure. 

Sur TF1 du lundi au vendredi à 18h30. En avant première sur Salto

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article