Le Noël de Trop - ÜberWeihnachten (Mini-séries, 3 épisodes) : petits secrets de famille à Noël

Le Noël de Trop - ÜberWeihnachten (Mini-séries, 3 épisodes) : petits secrets de famille à Noël

Cette année, Netflix a mis le paquet sur les fictions de Noël. Le Noël de Trop est un drame de Noël allemand en trois épisodes qui nous plonge dans les problèmes de toute une famille qui explosent en pleines fêtes de fin d’année. Cette petite histoire s’avère assez réjouissante bien qu’elle ne brosse pas tout de façon suffisamment intéressante. En trois épisodes, on apprend à connaître des personnages et notamment Bastian qui est un peu plus touchant au fil des épisodes derrière son côté gourde qu’il ne l’est dans le premier épisode. La série veut alors toucher un peu à tout : le cancer en phase terminale, le savoir vivre familial, les problèmes sociaux, les aspirations musicales ratées et même ce que c’est que d’être gay dans une toute petite ville où tout le monde se connait dans l’Allemagne profonde. Le Noël de Trop ajoute à cela l’esprit de Noël comme enrobage sans pour autant tomber dans les bons sentiments trop bourratifs. Il y a des moments touchants mais Le Noël de Trop s’amuse en même temps qu’elle tente de nous toucher. L’équilibre est d’ailleurs assez bien trouvé grâce à un solide casting où chacun apporte sa petite touche ce qui donne l’impression d’une mini-série naturelle et en laquelle on croit.

 

Bastian n'en croit pas ses yeux lorsqu'il découvre que son frère sort avec son ex-petite amie. La relation fraternelle va être mise à mal à la suite de cette annonce...

 

Dans les séries comme celle-ci, Noël est souvent l’occasion de faire ressortir tous les secrets de famille enfouis. Le Noël de Trop reste assez classique au fond mais sa durée courte permet de ne pas trop s’ennuyer au fil des épisodes. Pourtant, tout ce que la série nous offre a déjà été vu et revu dans d’autres séries et films. Avec quelques moments d’humour bien trouvé et d’autres moments dramatiques agréables, Le Noël de Trop se suit sans trop de déplaisir. Je pense cependant que chaque épisode aurait pu être amputé d’une légère partie alors que tout n’est pas nécessaire et que certains moments cherchent à appuyer un peu trop sur la corde de la guitare du héros. Le Noël de Trop passe beaucoup de temps à faire en sorte que l’on ne soit pas autant proche de Bastian que ça alors que c’est le héros de la série. On a envie de le détester, notamment dans le premier épisode. Puis c’est sa relation avec l’ex de son frère qui va l’attendrir un peu et le rendre ainsi plus attachant.

 

En somme, Le Noël de Trop peut donc être amusante à sa façon mais ne cherche pas forcément à être exceptionnelle non plus. La série est donc un divertissement de Noël agréable qui permet de retrouver l’ambiance des fêtes de fin d’année dans la campagne allemande (ce qui permet aussi de changer un peu de décor par rapport aux séries et films du genre que l’on retrouve sur Netflix habituellement). Bien que tout ce que l’on voit ici soit prévisible et que l’on ait déjà pu le voir dans d’autres fictions cela reste agréable et si vous avez un petit moment pour Le Noël de Trop, je suis sûr que vous aller retrouver votre compte.

 

Note : 5/10. En bref, une mini série agréable qui reprend pas mal de choses vues et revues mais l’ensemble reste attachant.

Disponible sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article