A Teacher (Mini-series, 10 épisodes) : d'aventures en aventures

A Teacher (Mini-series, 10 épisodes) : d'aventures en aventures

Hannah Fidell a adapté en série son film sorti en 2013. Mais après avoir vu son film au milieu de mon visionnage de la série, elle a revisité son film pour cette version de dix épisodes. Elle étudie et prend le temps d’installer les personnages à sa façon. La façon dont les personnages sont décortiqués est ce qui fait le sel de A Teacher ici. Fidell décide même de réadapter l’histoire en introduisant le récit autrement, plus qu’une histoire d’abus ou de survie. Tout cela est grandement aidé par son casting de Kate Mara à Nick Robinson. Le duo fonctionne très bien et parvient rapidement à donner le ton. Tout commence avec Claire Wilson incarnée par Kate Mara. C’est une professeure qui a tout pour réussir. Elle a un boulot mais elle n’est pas heureuse dans son mariage avec Matt (Ashley Zuckerman). Ce dernier voyage beaucoup pour le boulot ce qui n’aide clairement pas. Si Claire n’est pas heureuse et ennuyée par ce mariage, Matt a besoin d’elle et veut même des enfants avec elle. C’est tout cela qui conduit la série à rapidement nous plonger dans ses propres histoires et notamment la relation entre Claire et Eric Walker (Nick Robinson).

 

Eric est dans son lycée un garçon populaire, athlète de l’école mais cherche l’attention de Claire. Il est impressionné par ce qu’elle a fait de sa vie et trouve qu’elle ne manque de rien ce qui va forcément permettre à Claire de se sentir considérée (enfin) contrairement à ce que son mari semble donner comme attention sur sa carrière. Si la série aime créer une bulle autour d’Eric et Claire, ce n’est pas forcément toujours aussi intéressant que j’aurais pu le souhaiter. Disons que A Teacher tourne parfois un peu autour du pot mais parvient avant tout à mettre en avant deux talentueux acteurs. Le principal problème de A Teacher c’est peut-être de se concentrer autant sur cette phase qui va nous conduire à la catastrophe à venir. Le passé de Claire, notamment élevée par un père alcoolique après la mort de sa mère est exploité de façon assez intéressante sans pour autant que cela ait l’impact que j’aurais souhaité aussi. On sent dès le départ qui est Claire réellement et du coup A Teacher ne donne pas suffisamment par moment au téléspectateur.

 

Eric et Claire vont évoluer dans des directions différentes. Claire regarde son passé pendant qu’Eric cherche à aller de l’avant. Tout cela va forcément créer de nombreux problèmes dans leur relation mais aussi dans les relations des deux personnages avec les autres. A Teacher c’est avant tout (dans le film en tout cas) une exploration de l’abus d’un garçon et les conséquences que cela peut avoir. Pour autant la série ne démontre pas forcément le tout de la même façon. Claire ne se voit pas comme une femme qui a abusé d’un mineur. Elle joue pour elle, pour sa propre vie et le temps qu’elle a perdu. Claire est un prédateur dans la série et Fidell ne perd pas de temps à installer tout ça. Pour autant, la seconde partie de la saison se concentre sur les conséquences de ce qui s’est passé dans la première. C’est là que A Teacher devient plus l’histoire d’Eric que celle de Claire. La série nous offre alors deux sauts dans le temps. Le premier où Eric se retrouve à la fac et le second lors de la soirée de réunion des anciens élèves du lycée il y a dix ans.

 

Ce que je reproche dans ces sauts dans le temps c’est peut-être le fait que Eric n’a pas le temps de nous laisser voir qui il devient, comme s’il n’avait aucun contrôle sur sa propre existence. Dans les derniers épisodes, A Teacher parvient à séparer son histoire en deux. La première partie de la série avec ses scènes de sexe étaient le fantasme de Claire dans lequel Eric a simplement eu un rôle consentant. La seconde partie ce sont les conséquences et donc Eric est mis au centre même du récit. A Teacher reste en tout cas une jolie série à laquelle je ne m’attendais pas forcément et qui implique des personnages intéressants. Je ne sais pas trop si cela aurait pu avoir une issue différente mais la fin me satisfait suffisamment.

 

Note : 6.5/10. En bref, l’exploration assez intelligente d’une aventure entre une professeure et son élève avec les conséquences que cela peut avoir.

Disponible sur myCanal

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article