Critique Ciné : His House (2020, Netflix)

Critique Ciné : His House (2020, Netflix)

His House // De Remi Weekes. Avec Wunmi Mosaku, Sope Dirisu et Matt Smith.

 

Je me gardais His House au chaud et je dois avouer que j’aurais presque dû me jeter dessus beaucoup plus tôt. Ce film d’horreur influencé par les succès des films de Jordan Peele (Get Out, Us), parvient à de nombreuses reprises à faire mieux que le réalisateur américain. Ce petit film d’horreur sort un peu de nulle part (disons que je ne l’attendais pas) et s’avère être la bonne surprise de cette fin d’année. Au delà du récit infusé de réalisme, His House veut aussi nous plonger dans une aventure terrifiante où les jump-scores sont tous plus efficaces les uns que les autres. Beaucoup de films d’horreur sont ancrés dans une certaine forme de réalisme et Remi Weekes, pour ses premiers pas derrière la caméra, nous mélange la dure réaliste de la guerre au Soudan en ajoutant l’asile politique au Royaume-Uni comme toile de fond. Au départ tout va bien dans le meilleur des mondes même si leur habitation n’a rien d’un lieu de rêve. Pour autant, His House installe rapidement les zones sombres de son récit avec quelques séquences horrifiques efficaces sans en faire des tonnes non plus.

 

Après avoir fui les horreurs de la guerre au Soudan du Sud, un jeune couple de réfugiés peine à s'adapter à la vie dans une ville anglaise rongée par un mal profond.

 

Si la maison dans laquelle vivent notre couple a l’air terrifiante, le monde dehors est presque pire mais His House ne veut pas nécessairement se concentrer sur l’extérieur (mis à part quelques moments intéressants qui soulèvent des questions sociales) avec des micro-agressions, une sorte de racisme ambiant qui tourne autour d’eux quand ils sortent de chez eux. La maison en elle-même et donc une sorte de refuge mais aussi un refuge terrifiant. C’est en tout cas ce que His House nous fait comprendre rapidement. Alors qu’ils tentent de faire de cette maison leur chez soi, His House nous plonge petit à petit dans un home invasion terrifiant et efficace. Sans pour autant sortir des sentiers battus par le genre horrifique, le film s’amuse avec les codes et brouille les pistes à sa façon pour mieux nous prendre de court. Beaucoup d’éléments de l’horreur se retrouvent donc empilés au sein même de ce film avec une vraie ferveur et une vraie efficacité qui nous habite jusqu’au bout. La bande originale du film apporte quant à elle un soutient intéressant au récit et à la mise en scène pendant que le casting est sacrément étonnant lui aussi. Notre duo envoûte l’écran à sa façon sans jamais nous lâcher jusqu’à la scène finale.

 

Note : 8/10. En bref, une excellente surprise.

Disponible sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article