Critique Ciné : Marraine ou presque (2020, Disney+)

Critique Ciné : Marraine ou presque (2020, Disney+)

Marraine ou presque - Godmothered // De Sharon Maguire. Avec Isla Fisher, June Squibb, Jillian Bell et Sonia Manzano.

 

Avec Godmothered, Disney+ cherche à casser les codes classiques du conte de fée et Isla Fisher (Confessions d’une accro au shopping) s’avère être une bonne cliente pour une comédie même si je dois avouer qu’elle n’a pas forcément eu sa chance au cinéma dans des grandes comédies mémorables. Mais Godmothered ressemble à un autre film Disney sorti il y a plus de dix ans : Il était une fois (avec Amy Adams). Godmothered aime nous plonger dans un monde bourré d’optimisme où notre héroïne ne croit plus en l’amour et aux fins heureuses. Eleanor a son monde des fées qui est en danger et pour le sauver elle se retrouve à aider Mackenzie, une productrice d’une chaîne d’info locale qui a perdu la petite étincelle dans sa vie (notamment lorsque son mari est décédé il y a trois ans de ça). Et Eleanor imagine que pour être heureuse, tout ce dont a besoin Mackenzie c’est de trouver une nouvelle âme soeur. L’histoire de Godmothered a beau avoir l’allure d’une comédie dramatique Disney Channel, elle n’en reste pas moins assez agréable à suivre (et je dirais même que c’est l’un des meilleurs films que Disney+ nous ait offert jusqu’à présent - oui, même Mulan -).

 

Eleanor est une apprentie bonne fée en proie au doute. Constatant que son métier n’a plus trop d’avenir, elle cherche coûte que coûte le moyen de prouver au monde qu’il a toujours besoin de magie. En découvrant la lettre égarée de Mackenzie l’espoir renaît. Partant à sa recherche, Eleanor découvre que celle-ci a bien grandi et qu’elle est désormais une mère célibataire de 40 ans, journaliste au sein d’une chaîne d’information de Boston. Bien décidée à transformer l’existence de sa protégée, Eleanor va tout mettre en œuvre pour lui prouver le contraire… Quitte à provoquer les pires catastrophes ou quiproquos !

 

Godmothered est une comédie qui nous offre tout ce que l’on peut imaginer voir dans un film de ce genre là. Jillian Bell est de son côté la petite étoile qui fait briller les moments les plus amusants du film. Sharon Maguire (Le journal de Bridget Jones, Bridget Jones 2) s’est collé à la mise en scène de Godmothered et il nous visuellement quelque chose de correct, qui lèche le scénario en long et en large et tente de nous faire vivre cette esprit de Noël et de conte de fée à sa façon. Bien que le budget de Godmothered soit clairement limitée, il parvient à exploiter à sa façon les décors pas toujours brillants pour leur donner un peu plus d’envergure. L’une des grandes surprises de Godmothered c’est une fin qui parvient à rassembler tout ce que le film a pu développer durant une heure et demie de façon étonnamment touchante. Le film vient alors délivrer une morale selon laquelle le « vrai amour » n’a pas besoin d’être romantique et plein de guimauve. En apportant un peu de modernité au genre qu’est le conte de fée tout en prenant le contre-pied de faire quelque chose de différent, Marraine ou presque est une comédie familiale très Disney du début à la fin mais qui s’avère séduisante. Voilà un bon moment à passer en famille ou à deux sous un plaide réconfortant.

 

Note : 6/10. En bref, une agréable surprise qui grâce à une vraie énergie attachante rend le tout séduisant.

Disponible sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article