Critiques Séries : Station 19. Saison 4. Episode 5.

Critiques Séries : Station 19. Saison 4. Episode 5.

Station 19 // Saison 4. Episode 5. Out of Control.

 

Il est venu le temps de dire au revoir à Station 19 cette année pour mieux la retrouver l’année prochaine. Je dois avouer que je reste partagé pour le moment sur cette saison 4. Il y a de bonnes idées et d’autres trucs qui me donnent toujours l’impression de voir une série qui tente et ne parvient jamais à être à la hauteur de ce que j’espère d’elle. Cet épisode a cependant une vraie chance : sa fin. C’est quelque chose qui a clairement été hérité du modèle Shondaland de Grey’s Anatomy. Quand on pense savoir ce qui va se passer, la série parvient à nous sortir quelque chose de surprenant à sa façon. « Out of Control » est en tout cas le meilleur épisode que Station 19 nous ait offert cette saison ce qui m’a surpris (et l’attente jusqu’au mois de mars est d’autant plus importante). L’épisode précédent était tout de même intéressant sur sa façon de parler de la race et de comment Sullivan a eu une influence à Seattle qu’il a détruit avec ses âneries. Mais cette partie de la saison est loin d’être le seul élément que Station 19 avait en stock pour nous cette année.

 

Pourtant, au début je pensais que cet épisode allait m’ennuyer. Cette sous intrigue de kidnapping mêlant racisme et brutalité policière aurait pu être un échec total si les scénaristes avaient suivi ce qu’ils font chaque semaine. Mais Station 19 a su faire quelque chose d’original à sa façon et d’intelligent par la même occasion. Je pensais au départ que cet épisode était donc là pour parler de la fréquente exploitation sexuelle des jeunes filles afro-américaine potentiellement mêlées par des organisations criminelles de kidnapping. Il faut attendre que deux policiers de Seattle débarque pour rendre le tout un peu plus intéressant. Si au départ ils ne sont pas décrit comme racisme, Station 19 parvient à intégrer le tout de façon intelligente et soignée. Nous avons ensuite Dean et Sullivan qui vont partir sauver les jeunes filles dans une maison en flammes sans équipement, un feu créé par les jeunes filles afin d’échapper à leur kidnappeur alors que les policiers étaient prêt à arrêter les mêmes filles pour incendie volontaire.

 

Je dois avouer que Station 19 parvient à faire quelque chose de brillant avec la seconde partie de l’épisode où en plus d’enchaîner les évènements, délivre un cliffangher auquel je ne m’attendais pas du tout. J’aurais jamais imaginé que Dean et Sullivan allaient finir arrêtés dans cet épisode mais démontre aussi l’envie de Station 19 de parler de sujets forts en impliquant au mieux ses personnages. Sans cette arrestation, cette intrigue aurait été un peu classique d’une certaine façon avec le brin d’émotions qu’il fallait pour nous donner les larmes aux yeux. La saison précédente a démontré que Station 19 était capable de dire au revoir à n’importe quel personnage donc je suis de plus en plus perturbé et je me demande si Dean et Sullivan vont s’en sortir indemne. Les scénaristes ont clairement fait tout ça pour démontrer le message qu’ils voulaient faire passer et pour une fois je suis bien plus conquis que la plupart des intrigues de cette saison pour le moment.

 

Note : 7/10. En bref, les scénaristes de Station 19 ont clairement appris des erreurs de l’an passé.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article