Home for Christmas (Saison 2, 6 épisodes) : l'amour a des airs de cadeau au pied du sapin

Home for Christmas (Saison 2, 6 épisodes) : l'amour a des airs de cadeau au pied du sapin

A la fin de la première saison, quelqu’un sonnait à la porte de la famille de Johanne le soir du réveillon de Noël. Il se trouve que Home for Christmas ne perd pas de temps à nous dire qui c’est : un fleuriste venu livrer un bouquet immense de roses rouges. Si elle pense avoir trouvé le bon en retournant dans les bras de l’un de ses rencards, Home for Christmas nous réserve une immense surprise : ce n’est pas lui mais le plus jeune de ses rencards de la première saison. C’est le vrai twist de cette saison et bien que la magie opère un peu moins bien dans cette seconde salve, l’esprit de Noël et le côté sacrément attachant de Johanne font tout l’intérêt de cette saison. Si Johanne avait donc trouvé quelqu’un à l’issue de la saison, la réalité va rapidement nous revenir en pleine figure. Elle va vivre onze mois d’une relation dans laquelle elle ne se plait pas du tout. C’est là que le premier épisode de la saison entre en jeu, pour nous raconter les difficultés de cette relation (et je pense qu’à sa place je n’aurais pas tenu onze mois).

 

Home for Christmas se déguste comme une boîte de chocolats avec un chocolat chaud histoire d’ajouter un peu plus de sucre à l’aventure télévisuelle. Les cinq épisodes suivants nous plongent alors dans un nouveau calendrier de l’Avent. Home for Christmas nous trimbale dans les problèmes des amies de Johanne ou même de sa propre famille; Il y a donc de l’émotion qui se créée à sa façon, sans en faire des tonnes mais simplement en créant un environnement qui fait bon vivre et qui fait chaud au coeur. Les cinq épisodes suivant le premier sont donc là pour chercher l’amour pour Johanne. Si cette dernière perd par moment espoir ou espère aussi, elle est loin d’imaginer qui sera celui qu’elle va embarquer à l’issue de la saison. Dans un sens, Home for Christmas pourrait très bien se terminer après cette saison 2 tant la scène finale est parfaite et nous embarque pile poil où j’avais envie de voir la série aller à la fin de la saison 1.

 

Mais c’est sans compter sur les multiples surprises qu’elle nous réserve ou les retours de personnages qui avaient marqué la saison 1. Les norvégiens démontrent qu’ils ont quelque chose à raconter sur l’amour et Noël (et pas seulement des histoires de meurtres dans des petites bourgades du fond de la Norvège). Le casting joue beaucoup dans la réussite de Home for Christmas et cette saison l’exploite une fois de plus parfaitement. Son seul souci c’est peut-être que c’est un peu moins frais, moins surprenant et que l’on voit donc un peu venir la mécanique à des kilomètres. Ida Elise Broch est en tout cas une excellente actrice tragicomique qui sait être drôle grâce à quelques gags bien trouvés (mais le scénario n’en fait pas trop pour éviter le Grand Guignol ce qui est finalement rassurant) et être touchant (on s’attache tellement bien à son personnage de Johanne que l’on n’a pas envie de la quitter et six épisodes c’est trop court).

 

Note : 7/10. En bref, bien que moins fraiche que la saison 1, Home for Christmas reste dans la continuité de ce qu’elle a déjà proposé avec humour, amour et émotions. Une vraie gourmandise de Noël.

Disponible sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article