Critique Ciné : Redemption Day (2021, VOD)

Critique Ciné : Redemption Day (2021, VOD)

Redemption Day // De Hicham Hajji. Avec Gary Dourdan, Serinda Swan et Sami Naceri.

 

Avant de parler de Redemption Day, il faut remettre le contexte dans lequel Hicham Hajji a probablement voulu faire ce film. Ce dernier produit Le Bureau des Légendes (Canal+) et l’idée de faire une histoire de terrorisme est assez sensée. Pourtant, rien ne va dans Redemption Day. Mais vraiment rien. Le réalisateur (et producteur) ne sait pas réaliser quoi que ce soit. Ce n’est pas possible de ne pas savoir comment gérer sa caméra. Bien que cela soit son premier long métrage, j’aurais préféré qu’il s’inspire de ce que Le Bureau des Légendes peut faire visuellement. De ce fait, avec un casting plutôt fourni, il ne sait pas faire quoi que ce soit de chacun d’eux (sauf peut-être Sami Naceri dans un rôle qui lui va si bien) car le scénario ne donne pas grand chose à chacun des personnages. On a l’impression que tout ça a été écrit sur une aire d’autoroute entre deux pauses pipi. Pourtant, ce n’est pas comme si le script n’essayait pas parfois de nous mettre face à des twists mais tout est brouillé par un message politique illisible (et presque nauséabonde) dans un contexte qui ne fonctionne tout simplement pas du tout.

 

Quand l’amour de sa vie est kidnappée et qu’une rançon est demandée par des terroristes, le héros de guerre Brad Paxton s’aventure dans une course contre la montre afin de sauver celle qu’il aime dans une opération dangereuse face aux pires criminels.

 

Gary Dourdan (Les Experts) aurait clairement pu rester au placard. Son jeu inexistant n’aide pas à trouver un héros dans Redemption Day. Il n’a pas les épaules pour tenir le récit et ce même quand il est aidé par pléthore d’acteurs. Serinda Swan (Graceland) de son côté ne méritait vraiment pas un tel rôle insipide. L’actrice a des capacités dans le cinéma d’action et Redemption Day n’en fait rien. Andy Garcia, Robert Knepper, etc. tout ce joli petit monde ne sert strictement à rien si ce n’est que le film ne sait plus où les placer par moment. Redemption Day est un film fauché, qui ne fait rien du peu de jolis décors (le désert marocain) qu’il a sous la main et se contente donc de faire tout ce qu’un DTV au fond d’un vidéo club pourrait faire. J’avais bon espoir qu’un producteur d’une série aussi brillante puisse faire quelque chose avec un point de départ comme Redemption Day mais non… il ne se passe rien et l’on s’ennuie profondément. L’intrigue et ses retournements de situation ont été vus et revus des dizaines de fois, sauf que les autres ont fait mieux que cette mixture indigeste.

 

Note : 1/10. En bref, rien ne va plus.

Prochainement en VOD en France.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

B
Lamentable gâchis de moyens.
Dès le début, on foire le plan poursuite du HUMVEE en confiant le pilotage de la caméra-drone à un amateur. Les (rares) scènes de combat démontre que le budget était trop short pour engager un conseiller militaire, raison pour laquelle on voit le héro se placer à découvert à moins de 10 mètres des énnemis qui rafalent comme des malades dans sa direction et leur balancer tranquillement une grenade sans même se prendre une seule prune au passage. Un vrai miracle.
Autre miracle: la grenade en question propulse deux méchants à trois mètres de haut... du jamais vu, sauf peut-être avec Chuck Norris. Le bouquet final : l'intervention de l'équipe Seal, sortie tout droit du chapeau d'un magicien fou, est risible d’invraisemblance.
Bref, un navet total, auquel même Liam Neeson et Nicolas Cage, incontestables maîtres du genre, n'ont pas osé participer.
C'est tout dire...
Répondre