Critiques Séries : 9-1-1 Lone Star. Saison 2. Episode 1.

Critiques Séries : 9-1-1 Lone Star. Saison 2. Episode 1.

9-1-1: Lone Star // Saison 2. Episode 1. Back in the Saddle.

 

On est de retour à Austin avec la saison 2 de 9-1-1: Lone Star, spin off de la désormais célèbre 9-1-1. L’une des questions les plus importantes de cet épisode reste clairement le besoin de répondre au départ de Liv Tyler et ajouter au récit toute cette histoire de pandémie de COVID-19. Une grande partie de ce premier épisode sert d’introduction pour les nouveaux personnages et pour couronner le tout, un tank militaire fou se balade dans les rues d’Austin. Je dois avouer que ce spin off n’était pas forcément la tasse de thé par moment car elle n’avait pas le même sens de l’urgence que la série mère. Pour ce qui est de la pandémie, je dois avouer que la série aurait pu faire les choses différemment. Tout est utilisé de façon assez simpliste tout en gardant à l’esprit les protocoles malgré tout. La série n’a pas changé sa propre formule malgré le port du masque dans certaines circonstances. La pandémie permet donc à la série d’amener plus d’intrigues personnelles, notamment une raison pour le retour de Tommy Vega sur un terrain qu’elle avait quitté il y a dix ans. L’arrivée de Gina Torres (Suits) dans la série permet d’offrir un vent de fraicheur dans la série qui est pour le coup bienvenu.

 

9-1-1: Lone Star aurait pu faire des choses plus explosives mais elle préfère se concentrer sur la vie personnelle de chacun et Tommy Vega est un bon personnage qui a du potentiel. Il faut dire qu’elle est grandement aidée par Gina Torres aussi qui apporte sa bonne humeur dès sa première apparition. L’un des plus gros problèmes que la première saison avait à mes yeux était le fait que l’on avait plusieurs groupes de personnages qui n’allaient pas vraiment plus loin que le bout de leur nez ou la définition même de leur place dans l’histoire. Ils ont évité de définir Tommy uniquement par son boulot et nous ont alors offert une introduction personnelle et intelligente du personnage. Gina Torres pourrait bien devenir l’héroïne de 9-1-1: Lone Star à mes yeux tant son personnage est rapidement attachant (notamment car elle a aussi un lien avec Michelle, le personnage qu’elle remplace). Le départ de Liv Tyler de la série a été choquant à mes yeux dans le sens où son intrigue personnelle était l’une des rares bonnes intrigues de la saison 1. Le scénario de ce premier épisode gère assez bien son départ, bien que cela se fait en dehors des caméras.

 

D’un point de vue purement procédural, 9-1-1: Lone Star ne change pas la dynamique que l’univers des 9-1-1 ont toujours créé mais le tank est probablement le seul truc intéressant de ce premier épisode. Le derby de rollers était quant à lui plus amusant pour sa séquence sur Joan Jett qu’autre chose mais ce cas est une occasion de démontrer que Tommy n’a pas peur du terrain et qu’elle est prête malgré tout ce qu’elle a sur le coeur (et qui risque bien d’influencer une bonne partie de la saison). L’autre arrivée dans 9-1-1: Lone Star c’est celle de Lisa Edelstein dans le rôle de Gwyneth Strand, la mère de TK. Je dois avouer que de ce point de vue là c’est une bonne chose de bousculer la dynamique masculine de la famille. TK est un personnage que j’aime bien mais son père m’ennui toujours autant. En tout cas, « Back in the Saddle » réussi plutôt bien à nous réintroduire l’univers de 9-1-1: Lone Star tout en ajoutant des personnages et une dynamique plus familiale à l’ensemble des personnages. Côté cliffangher, les producteurs ont peut-être vu Skyfire récemment mais j'ai hâte de voir ce volcan en erruption.

 

Note : 5.5/10. En bref, un retour qui apporte de la fraicheur à une série qui avait tendance à m’ennuyer dans sa première saison.

Prochainement sur M6

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article