Critiques Séries : Call me Kat. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Call me Kat. Saison 1. Pilot.

Call me Kat // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Les américains aiment aller piocher des idées ailleurs et avec Call me Kat c’est du côté britannique qu’ils ont été chercher. En effet, Call me Kat est inspirée de la comédie Miranda (2009-2015) mais on est loin de la bonne surprise que cela aurait pu créer. Darlene Hunt (The Conners) reprend alors pas mal de poncifs de la sitcom américaine aux rires enregistrés sans réellement chercher à nous délivrer quelque chose de fun. Pourtant, Mayim Bialik (The Big Bang Theory) est une excellente actrice de comédie et elle méritait bien sa place en héroïne d’une sitcom après avoir incarné pendant des années Amy dans la comédie de CBS. Le plus gros problème de « Plus One », le premier épisode de Call me Kat c’est l’incapacité de la série à trouver le bon équilibre comique. J’ai eu l’impression que les dialogues n’étaient pas en phase avec la dynamique comique voulu comme s’ils avaient tenté de liquéfier l’humour piquant britannique dans des blagues américaines qui n’ont malheureusement pas de saveurs. Car c’est déjà vu encore et encore des dizaines de fois dans d’autres comédies auparavant.

 

Kat a 39 ans et est toujours célibataire au grand dam de sa mère qui aimerait la voir marier. Afin de prouver à cette dernière qu'elle est heureuse sans mari, Kat dépense l'argent que ses parents ont mis de côté pour son mariage afin d'ouvrir un bar à chats à Louisville, dans le Kentucky.

 

Ensuite, Mayim Bialik n’a pas suffisamment de charisme pour parler à la caméra. J’ai eu l’impression que ses interventions pour parler au téléspectateur n’ont aucun impact et surtout donnent l’impression qu’elles sortent de nulle part. Elle n’est pas ici suffisamment drôle et n’est pas aidée par le casting ou les dialogues qui lui sont donnés. La comédie tente clairement des choses afin d’apporter un peu d’originalité au genre sauf qu’en tentant d’adapter une comédie britannique, les américains ne font rien comme il faut ici. Le fait que Kat parle constamment à la caméra peut être amusant une fois ou deux mais c’est tout au long de l’épisode que l’on nous balance ces séquences et à la longue cela m’a plus énervé que réellement fait rire. On a à la fin l’impression d’avoir passé 22 minutes de monologues inintéressants avec l’héroïne ce qui nous sort souvent des autres personnages qui l’entoure. Les producteurs ont sûrement tout misés sur l’actrice car elle est connue et qu’elle était drôle dans Big Bang Theory mais ici on est face à quelque chose qui ne ressemble en rien à Miranda ni même à une bonne comédie qui pourrait avoir sa place dans ce que je regarde cette année.

 

Note : 2/10. En bref, à la fin ça devient lourd et long.

Prochainement en France. Diffusée sur FOX aux Etats-Unis.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article