Critiques Séries : This is Us. Saison 5. Episode 5.

Critiques Séries : This is Us. Saison 5. Episode 5.

This is Us // Saison 5. Episode 5. A Long Road Home.

 

La série ne perd pas de temps cette année, notamment en nous révélant que Kate ado a avorté après être tombé enceinte de Marc. On apprend aussi que la mère biologique de Randall, Laurel, est décédée en 2015. C’est à la fois une surprise et une bonne chose de voir This is Us mettre ses cartes sur la table rapidement pour mieux avancer dans la saison. La série a toujours été brillante quand il s’agit de mettre en scène les traumatismes et histoires de chacun de ses personnages plutôt que de chercher à les cacher. « A Long Road Home » est donc le premier épisode de l’année mais mélange pas mal d’ingrédients, peut-être pour lancer rapidement les hostilités au cas où la saison devrait être réduite à cause de la pandémie. On se concentre donc en grande partie sur le présent de nos Big Three et c’est souvent ce qui dessert This is Us quand elle ne sait pas trop quoi faire. Car c’est souvent le passé qui est le plus touchant dans cette série.

 

Dans cet épisode de This is Us, nos trois enfants vont devoir faire face à de nombreuses vérités compliquées à entendre. Pour Kevin c’est de trouver un moyen d’équilibrer sa famille avec sa carrière. On sait qu’il a du mal depuis son mariage avec Sophie et je dois avouer que ce n’est pas étonnant donc ce n’est pas quelque chose qui m’a surpris comme il se doit. Pour Randall, je dois avouer que je suis un peu entre deux eaux aussi car la série a beau avoir de bonnes idées, je n’ai pas trouvé ça brillant pour autant. This is Us reste constante mais ne cherche pas avec cet épisode à offrir quoi que ce soit de réellement neuf ou étonnant qui nous sort un peu de ce que l’on a déjà vu. En choisissant de refaire des schémas vus et revus dans la série, elle peut parfois lasser surtout que c’est toujours le présent qui trinque. Le passé de Kate en revanche est bien plus intéressant que le reste de cet épisode. Son avortement est une occasion pour Kate d’ouvrir des portes sur son passé. Peut-être que les scénaristes auraient pu prendre plus de temps sur cette intrigue et pas tout cramer en un seul épisode. Marc est responsable des malheurs de Kate durant son adolescence et adulescence.

 

Ce n’est pas quelque chose qu’il était difficile de deviner mais qui est enfin éclairé ici. Randall de son côté a toujours un problème identitaire mais la série a presque du mal à rendre le tout étonnant et magnifique. J’ai comme l’impression qu’elle attend et qu’elle met le téléspectateur dans cette même situation où l’on a envie de voir plus mais où les scénaristes ne veulent pas tout mettre. Je reste passionné par ces personnages et mon attachement à eux fait une grande partie du travail mais les scénaristes vont de l’avant et c’est une bonne nouvelle, surtout pour Kate.

 

Note : 6/10. En bref, en lançant quelques évolutions intéressantes c’est surtout Kate qui hérite des meilleures choses ici, même si les scénaristes crament tout en un seul épisode.

Disponible sur myCanal

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article