Critiques Séries : WandaVision. Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : WandaVision. Saison 1. Episode 3.

WandaVision // Saison 1. Episode 3. Episode Three.

 

Avec ce nouvel épisode, WandaVision nous plonge dans les années 70 et la télévision en couleur. Toujours en s’inspirant et en rendant hommage aux sitcoms d’une autre époque, la série dévoile petit à petit ses mystères. Si l’on regarde WandaVision en tant que produit, je dois avouer que c’est un divertissement intelligent et innovant à la fois. Disons que cela change tellement de ce que l’on a pour habitude de voir dans le monde de Marvel que c’est la première fois depuis longtemps que je suis agréablement surpris. En faisant quelques recherches, cet épisode s’inspire de The Partridge Family et The Brady Bunch, deux sitcoms que je ne connais malheureusement pas mais qui imprègnent apparemment un peu de ce qui se faisait dans les années 70. C’est une occasion donc de mettre en scène les enfants (et ici les bébés) de façon plus proéminente. Les révélations de cet épisode ont quelque chose d’engageant pour donner envie de revenir quand le reste d’un point de vue purement comique ne fonctionne pas autant que dans les deux premiers épisodes.

 

Tout commence dans cet épisode alors que Wanda est enceinte. Tous les dialogues sensés être drôle sur la grossesse ne le sont malheureusement pas. Quand on parle de WandaVision on parle à la fois d’une série Marvel avec des mystères intéressants mais aussi d’une sitcom et c’est sensé être amusant sauf que le délire ici n’a pas eu d’effets sur moi. Sauf peut-être la pluie dans la maison lorsque Wanda perd les eaux. C’est un gimmick qui m’a amusé, mais qui n’est pas aussi délirant que les deux épisodes précédents. Une fois que les choses deviennent un peu plus intéressantes c’est quand WandaVision sort de cette histoire de grossesse pour nous présenter d’autres habitants de Westview, des mystères et Vision commence à comprendre que pas mal de trucs ne tournent pas rond. Bien entendu, les fans du MCU seront heureux de découvrir quelques « easter eggs » cachés comme le savon « Hydra Soak Luxury Bath Powder » qui fait référence à Hydra. Hydra était cette secte maléfique qui avait kidnappé Wanda pour l’utiliser comme une arme.

 

La construction de cet épisode reste intéressante, notamment lorsque les rires enregistrés disparaissent et que la musique de fond s’épaissie. Tout cela est clairement fait pour nous indiquer que l’on va sortir du cadre de la sitcom traditionnelle que l’on suit pour nous révéler des choses sur cet univers. Monica est un personnage intéressant en parallèle qui ajoute une dimension supplémentaire au récit à la fois en faisant référence à Ultron en plus du logo de S.W.O.R.D. autour de son cou. Cette histoire prend forme et a le mérite de donner envie de poursuivre l’aventure. Pour autant, WandaVision va devoir muscler son côté humoristique pour garder le rythme car de ce que je vois dans cet épisode je n’ai tout simplement pas ri (ou presque). Je suppose donc que le prochain épisode se déroulera dans les années 80 donc peut-être des références plus intéressantes en termes de comédies.

 

Note : 6.5/10. En bref, tout l’aspect mystérieux fonctionne très bien alors que l’univers de la sitcom prend l’eau à cause d’un manque de dialogues piquants et amusants.

Disponible sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article