Critique Ciné : Malcolm & Marie (2021, Netflix)

Critique Ciné : Malcolm & Marie (2021, Netflix)

Malcolm & Marie // De Sam Levinson. Avec John David Washington et Zendaya.

 

J’étais particulièrement excité à l’idée de découvrir Malcolm & Marie, l’une des dernières productions maison de Netflix pour l’audace qu’il semblait vouloir proposer au spectateur. Sam Levinson à qui l’on doit Euphoria (HBO) nous fait ici une proposition où, comme dans sa série HBO, seul le visuel semble compter alors que pendant deux heures le film n’a rien à nous offrir d’exceptionnel. J’avais peut-être envie de voir un film plus proche des Noces Rebelles de Sam Mendes qui faisait une vraie proposition de huis clos que ce que Sam Levinson fait avec Malcolm & Marie. Le film enchaine les problèmes. Le premier étant le noir et blanc qui n’est finalement qu’un gadget sans l’âme que l’on aurait pu espérer voir. Sam Levinson est quelqu’un de doué mais avec Malcolm & Marie on a l’impression qu’il ne sait pas quoi faire de ses deux personnages, trimbalant alors le casting de scènes en scènes dont certaines sont sacrément ennuyeuses et sans intérêt. C’est comme si le film devait absolument durer deux heures et que Sam Levinson a mis tout ce qu’il pouvait dedans pour gonfler le temps. Bien que le noir et blanc soit joli, cela n’apporte rien ici contrairement à un film comme Mank qui avait su en faire un personnage a part entière du récit.

 

Après la projection en avant-première de son dernier film, un cinéaste rentre chez lui avec sa petite amie. Alors qu'il est certain que son film rencontrera un succès critique et commercial, la soirée prend une tournure inattendue : les deux amoureux doivent affronter certaines vérités sur leur couple qui mettent à l'épreuve la force de leurs sentiments…

 

John David Washington (Tenet) et Zendaya (Euphoria) forment tout de même un couple crédible qui parvient par moment, grâce à une belle direction d’acteurs, de livrer de jolies petites scènes. Mais cela s’arrête là car la plupart du temps je me suis demandé où Malcolm & Marie voulait en venir et s’il y avait vraiment quelque chose à raconter. On se lasse donc rapidement des simagrées de notre couple vedette tant la psychologie transpire et n’apporte rien. Car le film est long, trop long. C’est dommage car je suis sûr qu’avec une heure et demie (maximum), on aurait pu avoir un bel écueil, un film magnifique sur un couple qui se dispute. Alors que l’on est sensés baigner dans le cinéma par le personnage de John David Washington, là aussi c’est assez creux. Quand Malcolm & Marie se met à parler de cinéma il n’y a pas vraiment l’hommage voulu et rendu. C’est ainsi que l’on se lasse rapidement et qu’il n’y a pas grand chose pour nous raccrocher au récit une fois la première partie de celui-ci engagé. En ajoutant à cela le fait que Malcolm & Marie semble constamment mettre le spectateur dehors, on se retrouve avec un plat froid sans véritable saveur émotionnelle.

 

Note : 4/10. En bref, si parfois c’est joli et que le casting est bon, Malcolm & Marie est un produit froid et industriel qui n’a guère d’idées pour nous toucher.

Disponible sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article